J'y vais

Mon bébé régurgite : faut-il m’inquiéter ?

Votre bébé rejette presque systématiquement du lait après ses repas et cela vous inquiète ? Parfois impressionnantes, les régurgitations sont un phénomène tout ce qu’il y a de plus banal chez un bébé et assez fréquent. La plupart du temps sans conséquence, elles peuvent néanmoins parfois être le signe d’une réelle gêne.

Mon bébé régurgite : faut-il m’inquiéter ?

Un estomac immature

Fréquent chez de nombreux nourrissons jusqu’à environ 4 mois, le phénomène de régurgitation est tout à fait normal. Il est dû à l’immaturité du système digestif à la naissance de votre bébé : le sphincter entre l’œsophage et l’estomac, une sorte d’anneau qui permet d’obturer l’entrée de l’estomac afin d’y retenir les aliments, ne fonctionne pas toujours bien. Du coup, les liquides remontent si on bouge bébé ou on l’allonge. Cela peut aussi être le signe d’un trop plein, comme un verre qui déborde en quelque sorte ! Traduction : votre bébé mange peut-être un peu trop. Il peut également manger trop vite.

Une évolution quand bébé grandit

La position allongée favorise le phénomène de régurgitation, surtout quand bébé commence à s’agiter voire à rouler sur le côté. Ainsi, quand il commencera à tenir assis, ces régurgitations vont commencer à s’espacer pour disparaître totalement par la suite. La maturation du système digestif va également venir diminuer la survenue des régurgitations. Mais ça, cela dépend des enfants : chez certains cela surviendra tôt, chez d’autres les problèmes se règleront essentiellement avec l’acquisition de la station debout.

Pour limiter les régurgitations

- Faites des pauses quand vous lui donnez le biberon ou le sein.
- Diminuez les quantités et rajoutez un biberon dans la journée.
- N’oubliez pas de lui faire faire son rot.
- Ne le couchez pas tout de suite après le repas (mettez-le dans un transat par exemple ou portez-le en écharpe).
- Après consultation de votre pédiatre, optez pour une formule de lait épaissi (souvent désigné sous l’appellation « AR ») si cela ne s’améliore pas.
Et surtout, équipez-vous de bons bavoirs et autres langes à poser sur votre épaule, pour éviter que vous et votre bébé soyez trop mouillés.

Les signes qui doivent vous alerter

La différence entre une simple régurgitation et un reflux, c’est que la première sent le lait et se fait sans effort – on dirait même que votre bébé ne s’en rend pas compte – et se fait aussitôt après le repas. Le reflux, lui, a une odeur acide et se fait à distance des repas. Si bébé pleure quand il régurgite, semble souffrir, qu’il fait des otites à répétition, que son sommeil est perturbé, cela peut être le signe d’un RGO. Le fait qu’il ne prenne pas de poids est aussi un signe qui doit vous alerter. Parlez-en avec votre médecin !

Patience donc, si votre bébé ne souffre pas, il n’y pas à vous inquiéter : tout finira par rentrer dans l’ordre, dans quelques temps.

 

Publié le 15/11/2016 à 18:34

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus