C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

La DME : décryptage de ce mode de diversification de bébé

La diversification : une étape pas toujours facile dans l’alimentation de bébé ! A quel âge commencer ? Par quels aliments débuter ? En quelle quantité ? On a l’impression de devoir résoudre une équation à quinze inconnues ! Et si on optait pour la DME, la diversification menée par l’enfant ?

La DME : décryptage de ce mode de diversification de bébé

Source photo : Envie de bien manger

Pas de pitié pour la purée !

On a souvent l’impression que les petits pots ou les purées sont un passage obligatoire pour introduire de nouveaux aliments dans les repas de bébé. Et si on avait tout faux ? Ce n’est pas parce que bébé n’a pas de dents qu’il ne peut pas goûter différentes textures. La salive permet de dissoudre un certain nombre d’aliments. De plus, on peut proposer des fruits ou des légumes cuits, fondants à souhait. Si la DME permet à notre enfant de s’habituer à des nouveaux goûts, elle aide aussi à stimuler ses sens : en touchant et en attrapant les aliments, il exerce sa préhension et affûte son toucher. Un jeu fort intéressant bien loin de la « passive » purée mangée à la cuillère et donnée par maman ou papa !

Laisser bébé décider

Derrière la DME, il y a aussi l’envie de laisser bébé faire comme il veut et à son rythme. C’est souvent en nous voyant manger que bébé a envie de goûter de nouveaux aliments. Alors on lui propose le même repas que le nôtre, version très simplifiée bien sûr : coquillettes, morceaux de carottes cuites, bananes mûres, pain… Tout est possible tant qu’il tient assis, vers 6 mois, et qu’il montre un réel intérêt à la nouveauté. Il est possible qu’au début il ne goûte pas tous les aliments ou qu’il se jette en particulier sur l’un d’entre eux. Côté quantité, on le laisse gérer aussi. Il n’y a pas de règle : bébé peut aussi démarrer vers 8 mois, c’est lui qui voit ! Le tout est de lui faire confiance et de le laisser faire.

Les précautions à prendre

Bien sûr, attention aux fausses routes, évitez les morceaux trop gros ou trop durs. On ne s’absente pas durant le repas, on surveille de près. Limitez également les apports en sel ou en sucre dans les aliments : plats non salés et fruits « nature » au programme !

En tant que parents, la meilleure raison de plébisciter la DME, c’est quand même la facilité ! Pas de petits pots à acheter, plus de purées à préparer, quel gain de temps !

 

Publié le 08/02/2016 à 17:00 mis à jour le 17/05/2016 à 22:50

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus