J'y vais

Comment se déroule l'acquisition de la marche ?

Les premiers pas de votre bambin sont toujours un moment important et tout content vous applaudissez de joie quand cela arrive. Bien sûr vous l’avez vu évoluer durant tous ces mois où vous l’avez tenu dans vos bras et maintenant il va découvrir un nouveau monde. Avant d’y parvenir, c’est tout un apprentissage pour lui. Alors comment se passe l’acquisition de la marche ? Quelles étapes doit-il franchir pour y parvenir ? Doit-on l’encourager et l’aider ? Avec ou sans chaussures ?

Comment se déroule l'acquisition de la marche ?

LA MARCHE 

Avant d’adopter la station debout, votre enfant va devoir passer par plusieurs étapes et bien les assimiler pour y parvenir :

- Vers 3/4 mois il relève la tête lorsqu’il est couché sur le ventre et prend appui sur ses avant- bras ;
- A 5/6 mois il passe du ventre sur le dos et vice versa ;
- Puis à 7/8 mois il commence à s’asseoir tout seul et à maintenir son équilibre ;
- 9/10 mois on commence à le voir déambuler en rampant puis à quatre pattes ;
- A partir de 11 mois il commence à s’accrocher aux barreaux du parc ou si vous le laissez gambader à tout ce qu’il trouve pour essayer de se relever et se mettre debout en se tenant souvent aux meubles ;
- Théoriquement c’est entre 12 et 14 mois qu’il fera ses premiers pas, mais rien n’est sûr car vous le savez bien chaque enfant est différent et va à son rythme. Ce n’est que lorsqu’il aura bien acquis chaque étape qu’il passera de lui-même à la suivante.

En effet, d’autres critères entrent en jeu dans son apprentissage. Sa rapidité d’exécution dépendra de :
- sa tonicité musculaire ;
- son bon équilibre ;
- sa stature (un enfant menu ira plus vite qu’un enfant « rondouillet » ;
- ses craintes ;
- sa confiance en lui ;
- la stimulation que vous lui donnerez.

COMMENT POUVEZ- VOUS L’AIDER ?

- Le sortir du parc régulièrement car c’est un endroit un peu restreint ;
- lui créer un environnement sécurisé pour lui permettre de bouger ;
- Ne pas vouloir le mettre systématiquement debout (oui c’est tentant !), mais c’est lui qui va décider quand il sera prêt ;
- Ne pas le forcer et le laisser gambader à 4 pattes autant qu’il le voudra ;
- Ne pas lui tirer les bras au-dessus de la tête (cela le déséquilibrerait) mais les garder à hauteur des épaules, et le tenir sous les aisselles ;
- L’encourager à se déplacer en lui tendant les bras pour qu’il vous rejoigne en rallongeant un peu plus à chaque fois la distance qui vous sépare ;
- Mettre des jouets ou des objets hors de sa portée pour qu’il ait envie de les attraper ;
- Le rassurer s’il tombe et l’inciter à recommencer, bénéfique pour les muscles de ses « gambettes » ;
- Optez d’avantage pour un trotteur à pousser plus que le « baby trotte » très controversé de nos jours car l’enfant est assis et les jambes pliées qui ne favoriseraient pas la station debout ;
- Et tout simplement le laisser évoluer à sa guise sous surveillance évidemment.

CHAUSSURES OU PAS ?

« Tu ne lui mets pas de chaussures !!! » c’est ce que pourrait s’étonner votre mère ou grand-mère…
Effectivement, actuellement les psychomotriciens ne le conseillent pas. Pieds nus, les bébés vont mieux découvrir et ressentir les sensations directement sur leur voute plantaire. Ils auront également un meilleur équilibre et appui au sol.

La marche est donc pour votre bambin un long apprentissage. Encouragez-le mais surtout ne le brusquez pas. Il ira à son rythme et c’est lui qui décidera quand il sera prêt et alors vous ne pourrez plus l’arrêter….

 

 

Publié le 04/05/2017 à 15:24
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus