C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

5 bonnes raisons de ne pas pleurer pour sa première rentrée

Ça y est, il rentre à l’école et tous les parents qui sont passés par là compatissent : « ma pauvre, prépare tes mouchoirs ». Même si vous êtes un roc sachez qu’il y a moult raisons d’avoir la larme à l’œil le jour J ! L’émotion de voir son chouchou grandir, le voir hurler et s’accrocher à vous comme une moule à son rocher, assister au désastreux spectacle de 25 gosses qui pleurent et seulement 2 personnes pour les consoler (ou pas), une maîtresse un peu blasée pas forcément compatissante… Allez challenge : vous ne pleurerez pas !

5 bonnes raisons de ne pas pleurer pour sa première rentrée

La vie est belle vous économisez !

Fini les factures exorbitantes de la nounou ou de la crèche : à part la cantine ou la garderie, vous n’avez plus à vous saigner aux quatre veines pour faire garder votre enfant. Avouez que ça soulage non ? Vous allez faire des économies (et vous acheter une nouvelle paire de chaussures pour fêter ça).

Fini les jupons de maman

Voir votre enfant grandir, c’est merveilleux ! Mais si ! Avec tout l’amour que vous lui avez donné, le voilà prêt à vivre sa petite vie, du moins la journée. C’est bon de voir qu’il n’est plus totalement dépendant de vous. Allez il ne vous oublie pas pour autant. Il vit de nouvelles expériences ! Peinture, chiffres, noms d’objet, il va très vitre progresser et vous émerveiller !

Et le pipi-culotte alors ?

Il n’est pas tout à fait au point niveau propreté ? Allez ça va rentrer dans l’ordre : il va suivre le mouvement et faire comme les autres. Vous avez déjà vu un enfant se faire virer de l’école parce qu’il a mouillé son pantalon ? C’est normal qu’il y ait des accidents.

Souriez tout va bien se passer !

Allez hop méthode Coué : « Tout va bien se passer. » À répéter en boucle. Surtout si votre petit pleure quand vous allez le laisser. Dites-vous qu’il y a de très fortes chances que tout aille très bien à peine vous aurez le dos tourné. La maîtresse est là, les Atsem aussi pour l’aider à se consoler.

Se quitter pour mieux se retrouver

Concentrez-vous sur la joie que vous ressentirez, après une journée bien remplie, quand vous irez chercher votre enfant ! Il va vous sauter dans les bras ! Ça s’est mal passé ? Pas de stress : le premier jour, c’est un peu la jungle. Avec le temps, tout ira mieux, pour lui, comme pour vous ! Et puis vous allez voir, votre enfant aura besoin de sa dose de vous : il va vous coller, soir et week-end, version forfait illimité.

Bon, si vous avez une boule dans la gorge, un seul mot d’ordre : NE PLEUREZ PAS DEVANT VOTRE ENFANT !

Publié le 29/08/2016 à 11:29 mis à jour le 30/08/2016 à 16:38

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus