C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Mon enfant rentre en maternelle

Et voilà, vous n’avez pas vu le temps passer : votre « bébé » entre en petite section de maternelle dans quelques jours. Qu’est-ce qui va changer ? Comment l’accompagner dans cette grande étape ? Et vous les parents, comment rester zen en toute situation ?

rentrée scolaire

L’école : une nouvelle vie !

L’entrée à l’école est un grand changement, même si votre enfant était gardé en collectivité. L’école est de fait plus exigeante : moins de gens pour s’occuper de lui, plus d’enfants, plus de règles de vie et plus de sollicitations. Votre enfant va devoir s’autonomiser et grandir un peu d’un coup. Mais ce changement intervient au bon moment puisqu’à 3 ans, votre enfant est capable de se séparer de vous, c’est l’âge où il a envie de faire seul, d’explorer le monde qui l’entoure et de faire des rencontres. Mettez en avant son envie de grandir pour présenter l’entrée à l’école de façon positive. Evidemment, vous redoutez que la séparation soit difficile. On ne va pas vous mentir, beaucoup d’enfants pleurent durant les premiers jours, mais dites-vous que c’est passager, que les instituteurs ont l’habitude et surtout, que dans les 5 min qui suivent votre départ, les gros chagrins sont bien vite terminés.

Préparez votre enfant à l’école

Sans un faire un évènement incroyable (ce qui pourrait l’effrayer), parlez de l’école à votre enfant l’aidera à se projeter dans ce nouvel environnement. Evoquez la visite de l’école, les copains qu’il va pouvoir retrouver, les activités qu’il fera – peinture, motricité… Ne forcez néanmoins pas le trait en présentant tout de manière exagérément positive : il aura aussi des contraintes ! Le plus simple est de lui expliquer clairement comment se déroulera sa journée toujours en rappelant qu’à la fin, vous le retrouverez pour une séance de bisous et de câlins ! Les livres sur l’école sont d’une grande aide : ils permettront à votre enfant de bien visualiser ce qui l’attend.
Aidez votre enfant à devenir autonome
A l’école, les enfants sont bien plus nombreux que les adultes qui s’occupent d’eux. Plus votre enfant sera débrouillard plus il sera à l’aise. Si ce n’est déjà fait, apprenez-lui à s’habiller seul, à aller aux toilettes seul, à se laver les mains, à mettre ses chaussures… Facilitez-lui la vie en choisissant des vêtements et chaussures faciles à mettre. Pour le jour de la rentrée, aidez-le à choisir lui-même sa tenue : en portant ses vêtements préférés il se sentira plus sûr de lui.

Préparez-vous aussi !

Plus vous serez zen le jour J, plus votre enfant sera serein. Préparez-vous à ce que cette rentrée soit un grand changement pour lui, qu’il n’apprécie pas forcément, même s’il était gardé en collectivité.
Si votre enfant était gardé par vous durant ses 3 premières années, cette rentrée marque la première grosse séparation. Le changement peut être rude pour lui comme pour vous ! Vous avez beau espérer retrouver des moments rien qu’à vous, attendez-vous à trouver le temps long… et à faire face au vide que laisse votre petit loulou. Prévoyez des moments sympas, des déjeuners avec des copines, des rendez-vous – vous savez, ceux que vous remettez depuis des mois – ou un instant de détente au hammam. Enfin, si pour vous aussi c’est la rentrée et que vous reprenez le travail, l’avantage c’est que vous aurez l’esprit bien occupé.

Le jour de la rentrée

Mauvais souvenir de vos rentrées étant petits, appréhension que votre enfant pleure ou ne se fasse pas d’amis : mettez vos angoisses de côté pour ne pas les communiquer. Même si votre loulou pleure, ne faites pas durer la séparation, ça ne sert à rien. Restez souriants (même si vous avez envie de pleurer) et dites-lui que la journée va être riche en activités. Le distraire est la meilleure façon de partir facilement : emmenez-le vers un copain, un jeu ou lancez-le sur une activité si vous le pouvez.

Rassurez votre enfant

Bien que l’école puisse susciter un vif intérêt pour votre enfant, ce passage de bébé à grand peut impressionner : nouveaux lieux, nouvelles têtes, c’est un peu l’inconnu. Les premiers jours d’école peuvent être difficiles… Ecoutez ce qu’il ressent, accueillez ses émotions avec bienveillance. Petit à petit, ses journées devraient mieux se passer au fur et à mesure qu’il gagnera en confiance.  

Dernier point : n’oubliez pas le doudou ! Il sera essentiel en cas de coup dur dans la journée ainsi qu’au moment de la sieste. Enfin, vous pouvez mettre en place des petites astuces : un petit cœur dessiné sur la main le matin, un bisou fait avec du rouge à lèvres sur un bout de papier laissé dans le sac et votre enfant se rappellera que vous l’aimez très fort.

Publié le 22/08/2016 à 14:31 mis à jour le 30/08/2016 à 16:38

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Nabila le 2016-08-28 17:18:27

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus