C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Pensions alimentaires impayées : et si la CAF banquait ?

pension alimentaire caf

Dans le cadre du projet de loi d'égalité hommes-femmes, le gouvernement propose que la CAF vienne en aide aux parents isolés qui subissent des problèmes de pensions alimentaires impayées. A votre avis, bonne ou mauvaise idée ? Ne serait-ce pas une occasion de plus de déresponsabiliser les mauvais payeurs ?

 

 

Pour les parents isolés subissant des problèmes de pensions alimentaires impayées, il existe déjà une solution : faire une demande d'ASF (Allocation de soutien familial) ! Mais pour l’obtenir, il faut remplir certaines conditions, comme vivre seul avec ses enfants, justifier d'une décision de justice, ne plus percevoir de pension alimentaire depuis au moins 2 mois, et être reconnu par la CAF comme ayant ses enfants à charge.


Toutefois, l'ASF est souvent bien inférieure au montant de la pension due. Quant aux parents isolés qui en bénéficient, ils auraient tendance en la percevant à ne plus poursuivre en justice leur ancien compagnon ou ex-compagne.


De plus, en couple à nouveau, ils ne la perçoivent plus.


C'est pourquoi, pour ce projet de loi, la CAF aurait le droit de se retourner vers le parent mauvais payeur en prélevant directement les pensions alimentaires impayées sur leur salaire ou leurs prestations sociales.


Une question est soulevée cependant... Est-ce vraiment de la compétence de la CAF de jouer les détectives ? De plus, la CAF aurait-elle la certitude de se faire rembourser ?


Si les questions restent en suspens... les pensions alimentaires impayées aussi... Qu'en pensez-vous ?

 

 

Source : atlantico.fr

Publié le 07/01/0014 à 11:55

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus