J'y vais

8 phrases alternatives de bienveillance à l'égard des enfants !

Et si vous formuliez positivement vos demandes ou vos objections vis-à-vis de vos enfants ? Pour être bienveillant à leur égard et surtout ça marche beaucoup mieux ! Dire ça plutôt que ça... Lisez, vous comprendrez très vite combien c'est facile et tellement plus compréhensible pour l'enfant !

8 phrases alternatives de bienveillance à l'égard des enfants !

1)      « Arrête de taper ! » ou « On ne frappe pas ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Les petites mains sont faites pour caresser ! ». Montrez-lui d'ailleurs d'un geste de la main, l'enfant intégrera beaucoup mieux cette idée.

2)      « Ne cours pas ! » ou « Arrête tout de suite de courir ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Vas-y doucement ! ». Vous lui direz ainsi ce qu'il doit faire et non ce qu'il ne doit pas faire, l'enfant écoutera plus aisément. 

3)      « Ce que tu es maladroit ! » ou « Tu ne peux pas faire attention ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Tu as renversé ton verre, de quoi as-tu besoin pour nettoyer ? ». Proposez ainsi à votre enfant de réparer ses petites bêtises, il n'en deviendra que plus responsable !

4)      « Qu'est-ce que tu es nul ! » ou « C'est complètement nul ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Tu n'as pas réussi mais ce n'est pas grave, tu feras mieux la prochaine fois ! As-tu besoin d'aide pour y arriver ? En quoi puis-je t'aider ? ». Encouragez plutôt l'enfant dans ses efforts plutôt que de le brimer !

5)      « Arrête de faire ton bébé ! » ou « N'aie pas peur ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Il est vrai que moi aussi je trouve que cette situation est peu rassurante ; De quoi as-tu vraiment peur ? » Pour ne pas négliger les angoisses et peurs de l'enfant et l'aider à avoir confiance en lui.

6)      « Ne sois pas jaloux de ta sœur ! » ou « Arrête de faire ton jaloux ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Tu aimerais que l'on fasse quelque chose rien qu'à deux ? ». Mettre en avant l'individualité de chacun de ses enfants, on augmente leur confiance en eux !

7)      « Ne va pas sur la route ! » ou « Attention à la route, c'est dangereux ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Reste sur le trottoir à côté de moi, tu seras en sécurité ! ». En parlant de façon négative, on obtient souvent le contraire de ce que l'on souhaiterait !

8)      « Tu t'es fait mal ? C'est rien, ce n'est pas grave » ou « C'est rien du tout ! »

A la place, dites plutôt une phrase positive du style « Où as-tu mal ? Tu veux me montrer ce que tu as ? ». Rien ne sert de minimiser la douleur de l'enfant, laissez-le plutôt exprimer sa douleur ou sa peine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 17/03/2017 à 12:17

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus