Mon enfant a 3 ans et il parle mal

Votre enfant est encore en phase d’apprentissage du langage mais force est de constater qu’à 3 ans, vous avez encore du mal à le comprendre. Faut-il vous inquiéter ? Est-ce normal ? À quoi cela est dû ? On vous aide à y voir clair.

Mon enfant a 3 ans et il parle mal

La sucette et le pouce : un frein à la parole

Votre enfant est un inconditionnel de la « tutute » ou adore sucer son pouce ? Pas étonnant alors qu’il ait du mal à prononcer certains mots. En effet, cela empêche de bien placer sa langue pour former les sons. Pas besoin pour autant de lui faire arrêter sa sucette : cet objet permet sans aucun doute de le rassurer et de l’apaiser. Cela va l’aider à gagner en autonomie. Ainsi, quand il sera prêt, il lâchera sa tétine ou ses doigts. En revanche, faites-lui remarquer que vous ne le comprenez pas quand il l’a à la bouche et demandez-lui de la retirer s’il veut vous parler, tout simplement.

Et si c’était l’audition ?

Parfois, les otites peuvent passer inaperçues. Effectivement, toutes ne sont pas douloureuses : c’est le cas des otites séreuses. Ainsi, votre enfant entend alors mal les sons… et c’est tout naturellement qu’il a du mal à les prononcer quand il s’exprime. Si votre petit crie beaucoup, est très agité et fait des rhumes à répétition, cela peut être une piste à explorer ! Un problème de prononciation peut également être dû à un déficit d’audition qui n’a pas été détecté. Prendre un rendez-vous avec un ORL peut être intéressant afin de faire un bilan auditif.

L’aider à mieux prononcer

Oui c’est mignon quand votre petit écorche un mot et le rend adorable en parlant « bébé »… mais ne vous laissez pas charmer ! N’utilisez pas non plus ce mot à la place du vrai au risque d’entretenir le problème. Au contraire, n’hésitez pas à reprendre avec votre petit les mots qui lui posent problème. Syllabe après syllabe, il pourra ainsi bien entendre les sons. Néanmoins, il n’est pas nécessaire de le forcer à répéter, car à la longue, cela pourrait le braquer. Répéter le bon mot est suffisant pour qu’il enregistre la prononciation correcte. Un exemple : s’il dit « cocolat », répétez « oui, c’est du chocolat ». De même, quand il parvient à bien prononcer, l’encourager peut être bénéfique.

Stimuler le langage

Histoires, comptines, chansons, jeux, il y a plein de moyens pour stimuler votre enfant et lui apprendre de nouveaux mots. Discutez également avec lui de sa journée, en lui posant des questions : écoutez-le avec une grande attention, cela lui montrera que c’est important pour vous et l’aidera à faire des efforts.

Quand un orthophoniste est nécessaire

L’aide d’un orthophoniste peut permettre à votre enfant de pallier ces petits problèmes de langage. Il lui apprendra à bien positionner sa langue et ses lèvres pour former les sons correctement. En quelques séances, il peut y avoir déjà beaucoup de changements : parlez-en à votre médecin qui pourra vous indiquer les coordonnées d’un orthophoniste.

L’acquisition langage : jusqu’à 4 ans

Si votre petit a du mal à parler et que tous les adultes ne le comprennent pas, sachez que c’est… tout à fait normal, surtout avant 4 ans ! En effet, ce n’est qu’à partir de cet âge que la plupart des enfants sont compris par tout le monde. Mais certains ont besoin de plus de temps ! Patience ! Et si d’aventure l’école tirait la sonnette d’alarme, sachez raison garder et ne cédez pas à la pression. Cette première année de maternelle est d’ailleurs souvent source de très grand progrès. Mettez ces remarques dans un coin de la tête… et armez-vous de courage pour expliquer cela à la maîtresse de votre enfant, à moins qu’il ne parle vraiment pas et que vous-même rencontriez de sérieuses difficultés à communiquer avec lui.

Pas d’inquiétude à avoir donc si votre enfant « parle mal » à 3 ans. Chaque enfant va à son rythme. Peut-être d’ailleurs est-il plus agile d’un point de vue de la motricité. Tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici ses 4-5 ans !

Publié le 26/01/2017 à 13:42

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus