C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Votre bébé a 2 mois

Voilà 8 semaines que votre petit ange est entré à grand bruit dans votre vie. Vous commencez à faire plus ample connaissance même si ce n’est pas toujours évident de savoir ce que votre bébé essaie de vous dire quand il pleure. Mais ce n’est pas grave : il suffit d’un sourire qui se dessine sur sa petite bouille pour tout oublier…

Votre bébé a 2 mois

Le bain avec bébé 

Le bain est un moment censé détendre votre bébé… Mais pas besoin de le faire tous les jours ou sa peau risque de se dessécher. Utilisez des soins doux et bio de préférence pour ne pas agresser son épiderme. Veillez à y aller doucement quand vous nettoyez sa tête (s’il a la chance d’avoir de cheveux) : elle est fragile puisque la fontanelle n’est pas encore fermée.

Pour être sûre que bébé n’aura pas froid au moment de le sécher et l’habiller – et ne pas être pris au dépourvue et de stresser – préparez tout en avance : serviettes, vêtements… Ouvrez le body, déboutonnez le pyjama et installez une serviette douillette sur le tapis à langer. Chauffer la salle de bain les jours un peu frais est aussi une bonne idée pour que votre bébé se sente au mieux. Eh oui, la plupart des bébés sont assez réactifs au chaud… et au froid. Assurez-vous que l’eau du bain n’est pas trop chaude à l’aide d’un thermomètre. C’est précis et plus fiable que de tremper votre coude.

Des biberons et des tétées qui s’espacent… un peu

Votre bébé va commencer à espacer un peu ses tétées s’il est allaité. Néanmoins, il demande toujours à téter souvent… et parfois encore 2 ou 3 fois la nuit. Patience, il faut plus de temps à certains bébés pour faire leurs nuits.

S’il est au lait maternisé, le nombre de biberons reste le même mais ce sont les quantités qui vont augmenter : environ 4-5 biberons de 170 ml. Petit mangeur ou gourmand, ça dépend. Si vous pensez que la quantité ne convient pas à votre bébé, parlez-en à votre pédiatre.

Apaiser les coliques

La mise en route de la digestion de bébé n’est pas forcément évidente. Bébé se tortille, tend ses jambes en pleurant notamment le soir ? Il a sûrement des coliques. Voici ce que vous pouvez faire pour le soulager :
- masser son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre autour de son nombril (avec une huile végétale bio ou l’huile apaisante Calm’bidou de Néobulle) ;
- regrouper les jambes de bébé vers son torse et tourner dans le sens des aiguilles d’une montre : cela masse les intestins et c’est une technique efficace pour les parents qui n’osent pas masser le ventre à la main ;
- porter bébé : les genoux plus hauts que ses fesses, il se retrouve dans une position confortable. Quant à la chaleur de votre corps, elle aide à l’apaiser ;
- appliquer une bouillote sèche spéciale bébé sur son ventre : mettre du chaud est toujours bénéfique contre les maux de ventre.

Quoi qu’il en soit, parlez-en à votre pédiatre si cela perdure et que votre bébé pleure beaucoup après les repas. La piste d’un RGO n’est pas à exclure.

Porter votre bébé pour le sécuriser

Imaginez-vous passer 9 mois dans une bulle chaude, un cocon et arriver tout à coup dans un monde froid et où votre corps n’est plus contenu : avouez qu’il y a de quoi être déstabilisé. Porter bébé permet de le rassurer, de l’entourer de chaleur et d’amour mais aussi de construire une relation unique avec lui. Les études montrent que ça favorise la confiance en soi, le sentiment de sécurité mais aussi le développement psychomoteur. Et puis avoir son bébé contre soi, il n’y a pas plus magique comme moment quand on est parent…

Le réflexe de Moro

Vous avez peut-être observé bébé lorsqu’il dort ou est en phase d’éveil et êtes surpris quand vous le voyez ouvrir les bras brusquement et prendre un air apeuré. Appelé réflexe de Moro, cette sorte de soubresaut qui peut impressionner et inquiéter les parents. Il s’agit en fait d’un réflexe dit archaïque qui apparaît durant la vie utérine pour perdurer après la naissance. Il se déclenche généralement lors d’un stimulus soudain, qu’il soit visuel, sonore ou tactile. Une lumière vive, un bruit, et votre bébé se met à pleurer… et peut se réveiller s’il dort. Mais ça devrait disparaître assez rapidement. Si vous remarquez que ça le réveille trop souvent, un cocon pour dormir ou l’emmaillotage peut aider à améliorer son sommeil.

En résumé :

- Il regarde les visages avec attention
- Il sourit
- Il trouvera peut-être son pouce pour s’apaiser
- Il pleure pour dire que quelque chose ne va pas
- Il a toujours le réflexe de Moro
- Il a besoin de câlins et d’être contre vous
- Il réagit à ce qu’il voit par des différents sons

 

Publié le 30/09/2016 à 11:40 mis à jour le 11/10/2016 à 09:55

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus