C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Votre bébé a 3 mois

Le temps file : vous ne le voyez pas passer depuis que votre bébé est né. Et pour cause ! La journée avec votre tout-petit est intense et rythmée. Manger, dormir, se changer, mais surtout jouer et lui faire découvrir le monde en se baladant, vous en profitez à 100 % ! Le cap des 100 jours sera bientôt derrière vous : vous allez pouvoir bientôt découvrir un bébé plus apaisé…

Votre bébé a 3 mois

Bébé passe à l’action !

Eh oui, fini le nourrisson qui passe son temps à dormir. Place au bébé plein de tonicité ! Après ses mains, il continue d’explorer son corps et essaie d’attraper les objets qui se trouvent autour de lui. Quant à sa tête, regardez comme il la tient ! Il a gagné en force et il parvient à la soulever quand il est sur le ventre. D’ailleurs, il arrive aussi à soulever le haut de son buste en poussant sur ses bras. Et quand vous le tenez, sa tête ne dodeline plus comme avant. Que d’évolution en si peu de temps ! Mais le moment préféré de certains bébés, c’est le bain : c’est tellement amusant de taper dans l’eau avec ses mains, d’agiter ses bras et ses jambes pour éclabousser papa et maman !

Un appétit grandissant

Si vous allaitez au biberon, votre enfant va passer la vitesse au-dessus. Il va prendre moins de biberons, mais avec plus en quantité : 5 biberons de 150 ml. Là encore, c’est une moyenne. Tous les bébés ne sont pas égaux. Adaptez les quantités et la fréquence des biberons en fonction de son appétit. Parlez-en à votre pédiatre.

Si vous allaitez, pas besoin de compter les tétées, surtout si vous sentez le pic des 3 mois passer. Durant 24 à 48 heures, votre bébé peut demander plus que d’habitude. Pas d’inquiétude, ça passera comme c’est venu.

Allaitement et reprise du travail

Voilà, les 3 mois de votre bébé signent votre retour au travail. Pas facile de le laisser surtout si vous donnez le sein. Tirer votre lait est un droit inscrit dans le code du travail mais mettre en place cette routine n’est pas forcément évidente sur votre lieu de travail ou dans votre quotidien. Et puis ce n’est pas une obligation : écoutez-vous et faites comme vous pouvez ! Même si l’OMS recommande un allaitement exclusif pendant 6 mois, dites-vous que 3 mois c’est déjà très bien. Pour que la transition avec le biberon se passe en douceur, dans un premier temps, introduisez un biberon par jour, puis 2, puis 3, etc. Prenez-le temps d’accompagner bébé dans cette transition. Il faut bien 2-3 semaines pour parvenir à remplacer toutes les tétées par des biberons. Mais si la reprise n’est pas pour tout de suite, ce sevrage peut être encore plus progressif et s’étaler sur des mois. Il n’y a pas de règle si ce n’est votre envie et les besoins de votre bébé !

Choisir un mode de garde : le dilemme

Vous envisagez de reprendre le travail après le congé maternité : il vous faut donc songer au mode de garde que vous souhaitez pour bébé. Dans la balance, deux choses pèsent : la question financière mais surtout le bien-être de votre merveille. Crèche ou nounou ? Cela dépend de la crèche, de l’assistante maternelle mais aussi de vos horaires de travail et de votre ressenti personnel. Quelle que soit votre décision, vous devez avoir confiance en la personne qui va s’occuper de votre enfant ou en la structure où vous le laissez. Pour les assistantes maternelles, n’hésitez pas à en rencontrer beaucoup et écoutez votre intuition. Il s’agit vraiment d’une histoire de feeling. Il faut que vous vous sentiez à l’aise de parler de ce qui est important pour vous et votre bébé. L’avantage des nounous c’est qu’elles ont parfois une plus grande amplitude horaire et des horaires décalés.

Financièrement, il faut faire les calculs. Une nounou coûte environ 4 € de l’heure, mais c’est sans compter les indemnités journalières et le repas. En fonction de vos revenus, vous percevez une aide qui vous aidera à payer les salaires. La crèche municipale ou associative, elle, calcule le taux horaire en fonction de vos revenus. Pour l’un comme pour l’autre mode de garde, vous pourrez bénéficier d’une déduction fiscale.

Sortir avec bébé

Il n’y a pas à dire : prendre l’air fait du bien aux petits comme aux grands. Une habitude que vous avez peut-être prise depuis la naissance de bébé. Quand il pleure, qu’il est ronchon, une promenade et hop, c’est reparti ! Chaque jour, en poussette ou en écharpe de portage, votre tout-petit adore voir le monde. Il expérimente de nouvelle sensation : l’odeur des arbres, le bruit des oiseaux, ou la caresse du vent sur son visage… qu’il n’apprécie pas forcément pour le moment ! L’avantage de l’écharpe de portage, c’est que votre enfant est à votre hauteur et profite du paysage. C’est également un bon moyen de garder bébé au chaud l’hiver, avec une veste de portage. Pratique, vous pouvez allaiter en toute discrétion en gardant bébé dans le porte-bébé.

À 3 mois, c’est aussi le bon moment pour partir sereinement toute la journée avec votre enfant, voire le week-end. Il faut juste penser à prendre quelques éléments pour qu’il ait des repères – sa gigoteuse avec son odeur, sa tétine, son doudou… – et à ne rien oublier à la maison pour ses repas et le sommeil !

En résumé

- Il réagit aux visages familiers
- Il vous sourit et rit
- Il contrôle davantage son corps
- Il souffre moins de coliques
- Il relève sa tête et son buste sur le ventre
- Il exprime son contentement par des sons
- Il dit des « aaa » et des « eu »
- Il « répond » quand vous lui parlez

 

 

Publié le 30/09/2016 à 11:40 mis à jour le 06/10/2016 à 10:14

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus