C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Votre bébé a 8 mois

Votre bébé devient une vraie petite personne. Son tempérament se dessine petit à petit… Et lui aussi se rend bien compte qu’il est un individu différent de vous. Tantôt Monsieur ou Madame Sourire, tantôt grincheux, votre bébé de 8 mois adopte une attitude beaucoup plus méfiante envers ceux qu’il ne connaît pas. Mais c’est pour mieux vous coller ma chère maman !

Votre bébé a 8 mois

Un petit bout très communiquant !

En plus des babillages et autres vocalises qu’il fait pour discuter avec vous et attirer votre attention, votre petit bout commence à utiliser les gestes pour s’exprimer ! Il dit au revoir avec sa main ou envoie des bisous mais commence également à montrer ce qu’il veut ou à tendre les bras pour que vous le preniez. Comprendre votre bébé devient de plus en plus simple ! Si vous le souhaitez, c’est le bon moment pour lui apprendre quelques éléments du langage des signes !

Moi tout seul !

Bien sûr, si à cet âge, ce qu’il peut faire seul est limité, votre bébé commence néanmoins à montrer des signes d’autonomie du haut de ses 8 petits mois. Le repas est d’ailleurs l’occasion d’expérimenter la petite cuillère tout seul… N’hésitez pas à investir dans des cuillères avec un manche assez gros pour faciliter la préhension et avec un bout souple en silicone pour ne pas qu’il se blesse. Il tient tout seul, peut tenir son biberon – ou tirer votre tee-shirt pour téter – et signifie clairement quand il ne veut pas quelque chose !

L’angoisse de la séparation

Jusqu’ici, bébé était plutôt sociable et faisait volontiers des sourires à tout le monde. À 8 mois, ce n’est plus le cas : vous avez presque l’impression que l’on vous a changé votre enfant ! Désormais, personne ne peut l’approcher et vous éloigner de lui devient problématique. Bien que l’intensité de cette angoisse, sa durée ou même le moment de son apparition varient d’un enfant à l’autre, vous ne pourrez cependant pas y couper. Évitez alors de faire une adaptation en crèche ou chez la nounou à cette période ou alors faites-la de manière très progressive.

Porter bébé pour le rassurer

Vous l’aurez compris : dans cette période de changement et d’angoisse de séparation, votre petit loulou a besoin de votre présence mais aussi de beaucoup de câlins. Le porter, en écharpe ou en porte-bébé préformé, physiologique bien sûr, est une excellente manière de remplir son réservoir d’amour et de diminuer ses craintes. Être contre vous l’aide à développer sa confiance en soi : se coller pour mieux se séparer en quelque sorte ! Ça lui sera vraiment profitable à long terme : un enfant sécurisé est un futur adulte heureux !

Quels jeux pour bébé ?

Même si bébé montre une certaine tonicité, il n’est sans doute pas encore prêt à se lever ni même à marcher. Attention au youpala, aussi connu sous le nom de « trotteur » : la tentation est grande de le mettre dans ce siège à roulettes qui semble pourtant pratique pour explorer le monde. Mais la plupart des spécialistes sont formels : son usage prolongé est plutôt néfaste pour l’acquisition de la marche. En poussant sur les pointes, ils ne tonifient pas du tout ses muscles. Prudence donc.

Les tableaux d’activité sont très appréciés des petits : des lumières, des boutons à tourner ou à appuyer, des sons divers, voilà la recette de leur succès. Ce qui fait du bruit plaît à bébé (mais sans doute beaucoup moins à vous). Les instruments de musique tels que les grelots, les bâtons de pluie ou les maracas, vont se faire secouer dans tous les sens : veillez à ce qu’ils soient assez légers et adaptés aux petites mains de votre chou pour qu’il puisse bien les tenir.

Placer un miroir au sol, à hauteur de votre enfant, est également une source inépuisable de jeu et stimule son développement. Couché ou assis, il va se regarder et explorer les traits de son visage, ses gestes : il prend conscience de son corps progressivement avec le sens du toucher (en mettant ses mains, ses pieds dans la bouche, en se touchant le visage…). Que de découvertes en perspective !

En résumé

- Il parle beaucoup
- Il pleure s’il ne vous voit plus
- Il n’aime pas trop les nouveaux visages
- Il vous tend les bras pour que vous le preniez
- Il essaie de reproduire vos expressions (tirer la langue)
- Il se regarde longuement dans un miroir
- Il adore tout ce qui fait du bruit

 

 

Publié le 30/09/2016 à 11:48 mis à jour le 06/10/2016 à 10:23

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus