C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Mon enfant ne veut pas quitter sa couche

Votre petit sait faire sur le pot et parvient très bien à se retenir depuis des semaines voire des mois : il est à ça d’être totalement propre ! Pourtant, il ne veut pas quitter sa couche et ça a le don de vous énerver un tantinet. Si vous avez envie de crier « pourquoiiiii !!!! » et que vous en avez ras la poubelle des couches, soufflez un bon coup : tout a une explication.

Mon enfant ne veut pas quitter sa couche

Il en a marre qu’on lui en parle !

Après avoir changé plus de 3 000 fois votre enfant depuis qu’il est né, vous arrivez à saturation des couches, autant d’un point de vue olfactif que financier. Du coup, vous pressez peut-être un chouia votre petit pour qu’il se débarrasse de ses couches – un peu comme tous les parents, rassurez-vous. Seulement voilà, votre enfant le sent. Et comme à cet âge-là il a besoin de s’affirmer, autant dire qu’il va foncer sur l’occasion de s’opposer à vous en boudant le pot. Si vous arrêtez de lui parler de couche, de pipi et de caca, il y a fort à parier que tout rentrera très vite dans l’ordre. Enfin maître de la situation, il devrait revenir au pot tout naturellement.

Il a peur de faire caca dans son pot

Aussi étonnant que cela puisse paraître, quand les enfants font caca, c’est comme s’ils perdaient une partie d’eux-mêmes : le stress ! Dans la couche, c’est donc moins impressionnant pour lui et surtout moins perturbant que de faire dans la culotte. Après tout, qui ça dérange qu’il fasse caca dans une couche ? A l’école, s’il est scolarisé, il se retiendra et attendra la maison. Proposez-lui une couche tant qu’il en aura besoin et il pourra ensuite de lui-même évoluer et aller au pot pour faire ses selles. Rassurez-le en lui disant que dans la couche, ce n’est pas grave qu’il fasse caca. Bref, laissez-le gérer sinon il risque de souffrir de constipation – et qui peut se transformer en encoprésie – à force de se retenir. Si la situation s’empire ou stagne longtemps, n’hésitez pas à contacter un psychologue qui vous aidera à passer le cap.
Votre enfant peut également avoir vécu une situation traumatisante et avoir peur de faire caca aux toilettes : s’il a eu mal en allant à la selle, cela l’a peut-être bloqué. Prenez patience et parlez-en à votre médecin afin qu’il lui prescrive un médicament pour ramollir ses selles.

Un besoin de régresser

Déménagement, naissance du petit frère ou de la petite sœur, les raisons pour lesquelles votre petit loulou ne veut pas quitter sa couche ou y retourne peuvent être diverses. Un sentiment d’insécurité peut également naître… lors de la rentrée à l’école, alors même qu’il était propre. Patience : c’est juste une phase qui ne devrait pas durer. S’il revient avec du linge mouillé régulièrement voire tous les jours, ne lui dîtes rien : il ne fait pas exprès. Faites comme si de rien n’était et… ayez confiance en lui.

Des astuces pour l’aider sans avoir l’air

Comme vous avez pu le voir, il existe plein de raisons pour lesquelles votre enfant aime sa couche autant que vous la détestez. Lui acheter des livres sur le caca par exemple (De la taupe qui voulait savoir qui lui avait sur la tête, par exemple) peut l’aider à dédramatiser tout cela à condition de les lui laisser à disposition et de ne pas le « forcer » absolument à les regarder. De même, le système des gommettes – pour tant de gommettes vertes, un cadeau est offert – peut s’avérer ultra-efficace. Enfin, les slips de super-héros ou les culottes de princesses savent motiver les petits moutards et les fillettes : nul doute qu’il ou elle ne voudra pas faire pipi sur ses personnages préférés !

Encore une fois, lâcher-prise reste la solution pour ne pas envenimer la situation et bloquer encore plus votre enfant. Respirez, soufflez, et prenez un bon verre de vin (avec modération) : ça aide à se détendre !

Publié le 01/09/2016 à 17:17

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus