C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Propreté : un été pour entraîner bébé

Votre enfant s’intéresse un peu au pot mais n’a pas l’air de se décider ? Profitez de l’été pour l’entraîner à la propreté ! Le linge sèche vite, bébé est habillé léger… et vous vous êtes moins stressée ! Alors, on s’y met ?

Propreté : un été pour entraîner bébé

Laisser le pot à disposition

Pour que votre enfant pense à aller faire pipi, laissez le pot à la vue, dans un endroit qui lui convient, par exemple aux toilettes ou à la salle de bain. Dans les premiers temps, pensez à lui demander régulièrement s’il veut aller faire pipi : au lever le matin, en milieu de matinée ou avant de sortir de chez vous, après manger le midi, etc. En effet, au début, il ne pensera sans doute pas à aller de lui-même faire pipi. Puis petit à petit, cela va devenir une habitude.

Habiller bébé léger !

Pour faciliter la propreté, vous pouvez habiller votre enfant légèrement. Un tee-shirt, un slip ou une culotte – qu’il aura choisi lui-même, cela le motivera – et… c’est tout ! Votre petit pourra ainsi être autonome et aller au pot tout seul : il est plus facile d’avoir à baisser juste un sous-vêtement qu’un pantalon ou de lever une robe (qui risque de tremper dans le pot…) ! Pour les jours plus frais, pensez aux jambières du type Huggalugs : elles garderont les jambes au chaud tout en laissant les fesses à l’air ! Et comme elles sèchent vite, vous pourrez vous en resservir assez vite !

Le féliciter sans le gronder

À chaque réussite, il est important de féliciter votre enfant qui devient grand, sans non plus sortir la fanfare. Bien sûr, il faudra vous attendre à quelques ratés : un pipi sur le carrelage… ou la moquette ! Ne grondez pas votre enfant et évitez les remarques négatives du type « oh non, c’est pas vrai, je vais devoir tout nettoyer ! » Au contraire, rassurez-le en lui disant que ce n’est pas grave et que cela arrive. Lavez-le et changez-le tout naturellement, sans montrer que cela vous embête. De même si vous sortez, prévoyez des changes et une poche plastique pour mettre les vêtements souillés. Et comme c’est l’été, il suffira de les laver en rentrant et ça sera sec pour le lendemain matin : pratique !

Un apprentissage progressif et en douceur

Votre enfant ne s’intéresse absolument pas au pot ? Laissez tomber ! Vous pouvez éventuellement lui montrer son pot, peut-être cela suscitera sa curiosité. L’apprentissage de la propreté ne peut se faire que lorsque l’enfant est prêt, c’est-à-dire quand il parvient à repérer qu’il fait pipi et qu’il est capable de le manifester. Bien que l’été soit le bon moment pour entraîner votre petit à faire ses besoins dans son pot, si ce n’est pas le moment, vous n’y pourrez rien !

Notez que certains enfants sont propres du jour au lendemain mais d’autres ont besoin de plus de temps et d’acquérir la propreté en journée, dans un premier temps, puis à la sieste et enfin la nuit quelques mois plus tard. Cette dernière étape s’acquiert d’ailleurs entre 3 et 6 ans et il n’est pas rare que de petits incidents subsistent au-delà. Avant de retirer la couche de la sieste et de la nuit, attendez que celles-ci soient sèches plusieurs jours à la suite : ce sera le signal qu’il est temps de laisser tomber la couche !

Même si votre enfant entre à l’école en septembre, patience : restez zen. Ne mettez aucune pression à votre enfant car s’il le sent, il risque de se bloquer. Laissez-le appréhender ce moment à sa façon et tout se passera pour le mieux !

Publié le 25/07/2016 à 14:20

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus