C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Angoisse de la séparation : comment la vivre en douceur ?

Dans la vie de bébé, il y a des étapes marquantes : le premier sourire, la position assise, le quatre pattes, autant de moments émouvants pour les parents. Mais il y a aussi des passages plus délicats comme l’angoisse de séparation. Décryptage de cette phase pas si difficile que ça.

Angoisse de la séparation : comment la vivre en douceur ?

C’est quoi l’angoisse de la séparation ?

Période obligatoire et normale dans le développement de votre enfant, l’angoisse de séparation est le moment où votre bébé va se rendre compte que vous et lui ne faites pas qu’un. Il découvre qu’il existe, seul, indépendamment de vous : il prend conscience de lui-même. Il apprend également à distinguer les visages connus – vous, son papa, son frère, sa mamie – de ceux inconnus.

 

Ça commence quand ? 

Cette crise de la séparation apparaît généralement entre 8 et 12 mois. Elle peut apparaître plus tôt ou plus tard et varie en durée ainsi qu’en intensité d’un bébé à l’autre. 

 

Comment reconnaître cette phase ?

Votre bébé va exprimer sa peur de plusieurs manières : en pleurant lorsqu’il voit un nouveau visage, ou quand vous vous éloignez de lui, même de quelques mètres, en refusant les bras de sa mamie, voire même parfois de son papa…  Cette crainte peut aussi s’exprimer de manière moins marquée et passer presque inaperçue.

 

Comment rassurer votre bébé ?

C’est tout simple : câlinez-le autant qu’il en a besoin. Il risque de vous coller pendant quelques semaines, mais plus il est rassuré, plus cela passera vite. Vous verrez, après, vous regretterez votre bébé « pot de colle ». Jouer à coucou-caché l’aidera également à comprendre que l’absence ne dure qu’un instant et que vous revenez toujours. 

 

Se séparer en douceur…

Pour éviter que cette période dure trop longtemps, évitez de prévoir une adaptation de bébé chez votre assistante maternelle ou à la crèche. Faites en sorte de la décaler plus tard ou de l’organiser avant. Si vous ne pouvez pas faire autrement, mettez-la en place progressivement : passez du temps avec lui dans les lieux plusieurs fois, puis laissez-le seul 30 minutes, ensuite 1 heure, puis 2, etc. Expliquez-lui que vous revenez le chercher et ne partez pas sans qu’il s’en rende compte. Dites-lui au revoir et n’éternisez pas votre départ. La bonne idée : lui laisser un doudou ou votre écharpe imprégnée de votre odeur, cela le rassurera !

Publié le 08/03/2016 à 16:30 mis à jour le 31/03/2016 à 11:57

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus