J'y vais

Il s’est fait piquer par une méduse !

En été, les méduses sont souvent présentes sur nos plages. Si par malchance vous rencontrez cette sale bébête gélatineuse au cours de votre baignade et qu’elle vous pique, que devez vous faire ? On vous donne le bon plan pour vous soulager très rapidement.

Il s’est fait piquer par une méduse !

La méduse 

Savez vous que la méduse est l’un des animaux les plus anciens de la terre (environ 650 millions d’années. Depuis plusieurs années, à cause de la pollution, du dérèglement du climat, mais aussi de la pêche excessive au thon qui est son principal prédateur, elles prolifèrent de plus en plus sur les plages tout particulièrement en Méditerranée. C’est un animal gélatineux, transparent, sans squelette, sans cerveau, sans poumon ni sang qui possède des tentacules urticantes munies de petites ventouses qui piquent au contact de la peau en libérant une toxine très irritante. Elle ne représente pas un danger mortel, mais sa piqure est très douloureuse.

Que ressentez-vous ?

Lorsqu’une méduse vous pique, elle libère des milliers de très petites pointes qui s’accrochent à votre peau et libèrent du venin. Et là vous le sentez tout de suite ! Sensation d’une décharge électrique suivie d’une vive brûlure, de rougeurs, d’un gonflement puis de vésicules et d’une importante démangeaison qui va durer plusieurs jours.

Que devez vous faire ?

Vous devez agir le plus rapidement possible avec les moyens du bord puisque vous êtes sur la plage :
- rincez- vous immédiatement avec de l’eau de mer,
- faites vous un bon cataplasme avec du sable, laissez-le sécher, frotter très légèrement et rincer à nouveau,
- Si vous constatez que des petits fragments de tentacules sont accrochés à votre peau, essayez de les enlever avec une pince à épiler. (les filles ont toujours une pince à épiler dans leur sac !)

Une fois rentré chez vous, pensez à désinfecter avec une compresse stérile imbibée d’un antiseptique. Vous allez surtout ressentir une sensation de brûlure, alors appliquer une crème apaisante et hydratante, type Biafine. L’huile essentielle de Lavande Aspic peut très bien vous soulager. Si la douleur est trop importante, vous pouvez compléter en prenant une antalgique. Surveillez l’évolution dans les jours qui suivent et n’hésitez pas à consulter en cas de douleurs persistantes ou de malaises.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire ?

On vous le dira peut-être, parce que chacun y va de son petit grain de sel, mais n’écoutez pas !
- Il ne faut surtout pas rincer la plaie à l’eau claire, car cela fait l’effet contraire en libérant davantage le venin.
- Ne faites pas saigner la plaie,
- Ne pas mettre d’alcool.
- N’aspirez jamais le liquide avec votre bouche,
- Pas d’urine sur la plaie, cela pourrait entraîner une infection,
- Ne mettrez pas non plus de vinaigre. Il peut s’avérer efficace pour seulement certaines espèces de méduses, comme vous ne savez pas quelle vilaine bête vous a piqué, abstenez-vous.

Faites également attention si vous trouvez une méduse morte sur la plage, ne la touchez pas car ses tentacules peuvent être encore très urticantes, même plusieurs semaines après sa mort.

Alors avant de vous lancer dans la Grande Bleue, jetez un œil aux panneaux d’informations, les maîtres nageurs qui surveillent nos plages sont très vigilants et ne manqueront pas de vous le signaler.
Bonne baignade à tous quand même !

Pour aller plus loin 
- Les bobos de la nature
- Tout ce qu’il faut emporter en vacances avec bébé

Publié le 09/08/2017 à 17:19
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus