J'y vais

La pyélonéphrite du nourrisson

Chez l’adulte, il est facile de mettre des mots rapidement sur une infection urinaire. En revanche, chez le nourrisson, c’est une autre paire de manche ! Surtout que les symptômes ne sont pas forcément les mêmes.

La pyélonéphrite du nourrisson

La pyélonéphrite, c'est quoi ?

Les bébés de moins de 2 ans souffrent d’infections urinaires hautes, appelées aussi pyélonéphrites aiguës. Le premier signe est une fièvre élevée (39 °C ou 40 °C). Pour s’assurer du diagnostic de la pyélonéphrite, le praticien prescrira un examen cyto­bactériologique des urines, ou ECBU. En cas de pyélonéphrite, l’examen révèle la présence d’une bactérie en très grande quantité, une augmentation des globules blancs et du pus.
Dans les 3 premiers mois de vie, la pyélonéphrite est plus fréquente chez les petits garçons. Ce sont ensuite les petites filles qui y seront davantage sujettes.

Diagnostic de la pyélonéphrite chez le bébé et le jeune enfant

Difficile pour des nourrissons ou des jeunes enfants d'exprimer la cause de leur douleur. Aussi, il faudra rester vigilant au moindre symptôme pouvant évoquer une pyélonéphrite. La fièvre d’abord, puis si le nourrisson a moins de 3 mois il faut analyser les urines dans les cas suivants :

- le bébé est un petit garçon ;
- l'enfant a déjà eu une pyélonéphrite ;
- la fièvre est supérieure à 39°C, depuis plus de 48h ;
- l'enfant est immuno-déprimé.

Quel traitement en cas d'infection urinaire ?

Le traitement de la pyélonéphrite s’articule autour de la prise d’antibiotiques en première attention quelques heures après les résultats d’analyse. Quarante-huit heures plus tard, le laboratoire fournit une analyse plus précise de l’infection : la bactérie responsable est clairement identifiée. Ne vous étonnez donc pas si votre médecin change de prescription au bout de deux jours. Si l’état du bébé ne s’améliore pas avec la prise d’antibiotiques, il faudra envisager rapidement une hospitalisation, pour écarter tout risque de septicémie.

Les enfants de moins de 3 mois sont systématiquement hospitalisés, et reçoivent les antibiotiques par perfusion. Les enfants plus âgés débutent le traitement par perfusion puis continuent par voie orale.

Peut-on prévenir la pyélonéphrite ?

Ces infections urinaires sont souvent dues à la présence dans le tube digestif de microbes. Chez les petites filles, l’anus étant très proche de l’appareil urinaire, il faudra bien vérifier qu’elles s’essuient correctement à chaque miction, de l’avant vers l’arrière.

Pourquoi la pyélonéphrite est-elle grave pendant la grossesse ?

Sans le savoir, les femmes enceintes sont 6 % à présenter des germes dans leurs urines. Lors d’une grossesse, la pyélonéphrite peut avoir de graves conséquences telles que le risque de transmission des germes à l’enfant et le risque d'accouchement prématuré. A chaque consultation au cours de votre grossesse, un examen des urines par bandelette est effectué.

 

Publié le 12/04/2017 à 16:40 mis à jour le 18/04/2017 à 14:55
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus