C'est si bon d'être parents !

 

 

J'y vais

Le syndrome du tourniquet

Votre bébé pleure, voire hurle ? Pourtant vous avez tout vérifié : il a mangé, a fait son rot, est changé… Mais avez-vous pensé à regarder ses doigts, notamment ceux des pieds ? Peut-être a-t-il un cheveu enroulé autour d’un de ses doigts : c’est le syndrome du tourniquet. Explication de ce phénomène rare mais qui peut avoir des conséquences.

Le syndrome du tourniquet

C’est quoi le syndrome du tourniquet ? 

Aussi appelé cheveu étrangleur, ce syndrome du tourniquet concerne essentiellement les bébés entre 5 et 6 mois. C’est en fait un cheveu qui va venir s’enrouler autour d’un doigt de l’enfant, à la main ou, plus souvent, au pied – dans de rares cas sur le pénis –, tant est si bien qu’il va venir l’étrangler. Il se place généralement au niveau du pli de la phalange et, au fur et à mesure des jours et que bébé bouge, le cheveu s’enroule inexorablement.

Comment le déceler ?

C’est généralement le comportement du bébé qui va mettre la puce à l’oreille des parents : s’il pleure, qu’il est plus grincheux que d’habitude et que rien ne semble le calmer, et s’il s’agite beaucoup, cela vaut peut-être le coup de vérifier ses petits pieds. Il n’est pas forcément facile de le voir au premier coup d’œil. Inspectez bien chaque doigt minutieusement.
Dans un stade avancé, aucun doute n’est possible : l’orteil peut être rouge, voire violet, et gonflé, le cheveu rentré dans la peau.

Quels sont les risques ?

Ainsi enroulé, le cheveu peut sectionner la peau de bébé mais aussi, pire, faire un garrot et empêcher le sang de circuler normalement. Un œdème peut se former sur le doigt et laisser des séquelles. Si le cheveu n’est pas découvert à temps, la partie du doigt qui n’est plus irriguée peut se nécroser, pouvant mener alors à une amputation du doigt…

Que faire si votre bébé a un cheveu enroulé autour du doigt ou de l’orteil ?

Si vous pouvez, coupez le cheveu et désinfectez la zone. Si le cheveu blesse la peau en profondeur et que vous ne parvenez pas à attraper le cheveu avec une pince à épiler par exemple, appelez votre médecin. Enfin, si vous avez retiré le cheveu mais que le membre ne reprend pas une couleur normale, consultez sans tarder.

Prévenir ce syndrome

Avant d’habiller bébé, vérifiez bien qu’aucun cheveu ne soit tombé sur lui ou reste dans la chaussette ou le pyjama. De même, quand vous le couchez dans le lit, regardez s’il y a des cheveux dans sa gigoteuse ou sur le drap housse du matelas. Vérifiez bien les orteils si vous ne le douchez pas chaque jour (un jour sur deux suffit souvent amplement).

Rassurez-vous, ce syndrome est vraiment rare, fort heureusement ! On compte à peine quelques cas en France chaque année. Néanmoins vérifier les doigts de pieds ne prend pas de temps : il s’agit juste d’une petite habitude à prendre ! (Et en plus on peut en profiter pour les bisouiller ou les masser en passant !)

Publié le 28/10/2016 à 11:23

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus