C'est si bon d'être parents !

 

 

J'y vais

Les accidents domestiques

On distingue deux causes principales aux accidents domestiques: l'imprévoyance des adultes et l'inconscience de l'enfant.

Les accidents domestiques

La noyade
Chez l’enfant de 1 à 4 ans, la 1ère cause de décès par accident de la vie courante est la noyade. Les noyades se passent à la maison : dans le bain, dans une piscine gonflable et même dans un seau d’eau, si l’enfant y plonge tête la première. Un enfant qui se noie ne fait pas de bruit, vous risquez donc de ne pas l’entendre. Un petit peut se noyer en quelques secondes… NE LAISSEZ JAMAIS UN BEBE SEUL PRES DE L’EAU.

L’étouffement
L’étouffement est la 2e cause de décès domestique mortel. Attention à tous les petits objets que l’enfant porte facilement à la bouche (pièces de jouets, boucles d’oreille…). Evitez à tout prix les aliments durs à coques (pistaches, cacahuètes…) qui risquent jusqu’à 5 ans d’être avalés de travers et d’aller se bloquer dans les voies respiratoires de votre enfant. Chez les enfants de moins de 1 an, l’étouffement est la 1ère cause de décès par accident domestique : matelas trop mou, oreiller, édredon trop grand, animal domestique, harnais, jouets à cordon, chaînes… mais aussi petits objets avalés de travers.

Les chutes
Soyez fiers des progrès de votre rejeton, mais ne vous laissez pas surprendre par ses acrobaties parfois très dangereuses : adaptez votre surveillance. Le bébé peut tomber du matelas à langer, du pèse-bébé, du couffin, du landau, du transat, de la poussette, du lit… Attachez toujours votre bébé quand il est dans le Maxi-Cosi ou le relax. Plus grand, votre enfant grimpera un peu partout, et pourquoi pas sur le rebord de la fenêtre ouverte... S’il arrive que votre enfant tombe malgré votre surveillance, faites-le examiner le plus rapidement possible par un médecin : les symptômes ne sont pas toujours immédiats et le médecin saura vous les décrire.

Les brûlures
Plusieurs pièces de la maison sont dangereuses : la cuisine, la salle à manger, la salle de bains…


Faites principalement attention :
- aux prises de courant,
- au café chaud,
- à la friteuse,
- au fer à repasser,
- au feu,
- aux appareils de chauffage électriques mal isolés,
- au barbecue,
- à la plaque de cuisson encore chaude,
- au soleil (la peau des petits brûle plus vite que la nôtre sous l’effet du soleil).

Les intoxications
Mettez-vous un peu à la place de votre petit rejeton et imaginez vous à 4 pattes, en balade, dans l’appartement : elles sont bien appétissantes, ces petites pilules colorées qui traînent sur la table basse ! Et comme les baies rouges de cette plante ont l’air croquantes sous la dent ! Sans parler de la peinture du vieux meuble qui s’écaille, des produits ménagers qui sentent tellement bon… Les cigarettes qu’on laisse traîner par terre présentent  un grand danger : elles peuvent être mortelles, même en petite quantité, pour un enfant qui en ingérerait.

Parents, soyez prévoyants et ayez des yeux partout pour éviter l’irréparable ! Les petits sont extrêmement vulnérables aux émanations, alors, n’utilisez pas n’importe quel insecticide. Les bébés sont aussi très sensibles aux doses de médicaments : ne leur donnez jamais un médicament pour adulte, même pas de gouttes pour le nez. Maintenez tous les produits toxiques de nettoyage et les médicaments hors de sa portée.

Publié le 19/05/2015 à 16:51 mis à jour le 31/03/2016 à 16:29
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Une attention particulière sera donnée à l’adaptation de l’alimentation de votre bébé et à son développement . Dés le 1 er mois une visite médicale sera réalisée chez votre pédiatre ou médecin. Par ailleurs, vous serez accompagnée par votre sage-femme, ou bénéficierez de la PMI proche de chez vous. Des puéricultrices ou sages-femmes organisent des ateliers allaitement, massages, proposent des séances d’informations sur les modes de gardes, la préparation du sevrage pour la reprise du travail.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus