Bébé ne fait pas ses nuits : comment l'aider ?

Enceinte, vous vous imaginiez regarder votre bébé dormir… mais ça, c’était avant ! Qui a dit que les bébés dormaient comme un loir ? Il n’en est rien pour le vôtre. Si les journées ne se ressemblent pas toujours, les nuits, elles, sont toujours hachées. Mais quand est-ce que votre bébé fera ses nuits ? Est-il possible de l’aider à bien dormir la nuit ? Nos réponses à vos questions.

Bébé ne fait pas ses nuits : comment l'aider ?

Les réveils nocturnes : une norme chez les nourrissons

Un bébé qui ne fait pas ses nuits, en dessous de 3 mois, est quelque chose de tout à fait normal. Eh oui ! Quand ils naissent, les bébés conservent le même rythme qu’ils avaient dans le ventre de leur maman. Ils n’ont pas la notion du jour ou de la nuit. Ainsi, les premières semaines, il n’est pas rare qu’ils se réveillent toutes les 2-3 heures, notamment pour manger. Pas d’inquiétude donc : même si cela fatigue, un tout-petit bébé ça se réveille la nuit.

Quand bébé grandit

Pour que votre bébé dorme la nuit, il doit donc apprendre à se faire au rythme jour/nuit. Pour ce faire, il existe une astuce plutôt simple : ne fermez pas totalement les volets en journée, durant les siestes, afin de laisser passer la lumière. Petit à petit, bébé associera l’obscurité à la nuit. De même, le jour, pas besoin d’observer le silence quand bébé dort. Il apprendra que le jour il y a des bruits et de la vie dans la maison et que le soir, tout le monde va dormir et l’ambiance se fait calme, paisible. Mais avant 3 mois, ne vous mettez pas la pression. Certains bébés auront d’ailleurs besoin de plus de temps que d’autres pour faire leur première nuit sans réveil…

Rassurer la nuit

La nuit peut être un moment inquiétant pour votre bébé – et c’est d’ailleurs parfois le cas chez des adultes soit dit en passant. Ainsi, il est important de rassurer votre bébé s’il pleure la nuit. Sans forcément le prendre dans les bras, allez le voir, parlez-lui tout doucement et mettez une main sur son corps pour qu’il sente que vous êtes là. Vous pouvez éventuellement rester à côté de son lit le temps qu’il se rendorme si vraiment il a du mal à s’apaiser. Mais attention, il risque d’avoir à nouveau besoin de vous pour se rendormir s’il se réveille. Il faut donc trouver la juste attitude en fonction bien sûr des besoins propres de votre bébé.

Le laisser s’endormir seul

L’autre élément important c’est de parvenir à apprendre à votre bébé à s’endormir seul. Une chose qui n’est pas simple s’il s’endort dans vos bras ou en tétant. Mais petit à petit, en adoptant un rituel du coucher, il comprendra que c’est l’heure de dormir, que c’est bon pour lui – n’hésitez pas à le lui expliquer –, et qu’il retrouvera papa et maman à son réveil. Laisser votre enfant s’endormir dans vos bras ou dans votre lit conditionne votre bébé à toujours s’endormir ainsi. Certains parents n’y voient aucun problème, mais cela peut vous déranger : cela vaut alors le coup d’essayer d’autres méthodes notamment si votre bébé est âgé de plus de 6 mois.

La nuit est faite pour dormir… pas pour manger

Eh oui, que vous lui donniez le sein ou qu’il soit nourri au biberon, arrivé à l’âge de 6 mois maximum votre enfant est tout à fait capable de passer la nuit sans manger. Évitez donc de lui proposer un biberon de lait la nuit ou de lui donner le sein systématiquement… au risque qu’il en prenne l’habitude. Biberon d’eau, câlins, l’aideront à s’apaiser.

Un enfant qui ne fait pas ses nuits est quelque chose qui est fréquent. Si cela dure, persiste, parlez-en avec votre pédiatre qui vous aidera à trouver des solutions pour que parents et enfant retrouvent enfin le sommeil. Promis, cela viendra forcément un jour !

Publié le 11/05/2017 à 10:18

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus