C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Le cododo : que faut-il en penser ?

Aussi appelé « co-sleeping », le cododo est une pratique qui se répand de plus en plus. S’endormir avec bébé tout contre soi, sentir sa respiration et son odeur : c’est vrai que c’est magique ! Très controversé, il n’est pourtant pas à prendre à la légère. S’il présente des avantages pour les parents et pour bébé, il n’est pas sans danger.

Le cododo : que faut-il en penser ?

C’est quoi exactement le cododo ?

Le co-sleeping consiste à dormir avec son enfant la nuit, en partageant le même lit. Une habitude qui s’est perdue dans les pays occidentaux mais qui reste pourtant la règle dans de nombreux pays pour des questions culturelles ou tout simplement de place. Alors qu’il fallait, il y a quelques années, absolument passer bébé dans sa chambre au plus vite après la naissance, dormir avec son bébé redevient à la « mode », porté par l’allaitement et l’éducation bienveillante ou encore le maternage proximal.

Quels sont les bienfaits du cododo ?

Ils sont à vrai dire nombreux. Si vous allaitez votre bébé, c’est le meilleur moyen de bien entretenir votre lactation… tout en vous reposant : bébé tète quand il veut et vous, vous pouvez dormir ou somnoler pendant que vous l’allaitez. L’Unicef conseille à ce titre le cododo durant les 6 premiers mois. Dormir avec son enfant permettrait également de renforcer le sentiment de sécurité chez votre bébé et de répondre à ses pleurs rapidement. De plus, le co-sleeping permettrait de réduire les risques de mort inexpliquée du nourrisson (MIN). En effet, durant la nuit, bébé suit votre respiration et évite de traverser des périodes d’apnée trop longues. En cas de souci, il est plus facile de réagir si vous êtes à côté de lui.  

Les dangers du cododo

Si la pratique du cododo comporte des bienfaits, elle n’est également pas sans risques et les pédiatres sont nombreux à dénoncer cette pratique. Le risque principal mis en lumière : la mort subite du nourrisson.
-    Les couvertures dans le lit, les coussins peuvent se retrouver sur le visage de votre enfant. En outre, les matelas pour adultes sont plus souples que ceux pour les enfants et favorisent les risques d’étouffement.
-    L’hyperthermie : entre papa et maman, il peut faire chaud, trop chaud surtout si bébé a déjà un pyjama et une turbulette épaisse. Hors il est conseillé, pour prévenir la mort subite du nourrisson, de faire dormir les bébés au frais, dans une pièce à 19°C.
-    L’inattention du parent endormi : être parent d’un tout petit c’est fatigant. Les pédiatres déconseillent de dormir avec un bébé, pour ne pas l’écraser, l’étouffer, sans s’en rendre compte durant notre sommeil. Il faut redoubler de vigilance si l’un des parents est en surpoids, fume, a consommé de l’alcool ou de la drogue, ou a pris des somnifères.
-    La chute du lit : un bébé à partir de quelques mois, ça gigote dans tous les sens, c’est bien connu. Il peut donc facilement tomber du lit de papa et maman.

Le cododo sans risque

Si vraiment vous avez envie de dormir avec votre bébé parce que les nuits sont compliquées, que vous souhaitez rester proche de votre enfant la nuit ou encore parce que vous allaitez, il existe néanmoins des solutions :
- mettre le lit de bébé dans votre chambre : à l’abri du danger, dans son lit, bébé peut passer des nuits paisibles, et vous aussi
- utiliser un side-bed : il s’agit d’un lit qui dispose d’un côté ouvert et qui s’attache au lit parental. Il permet à bébé d’avoir un couchage indépendant accolé au vôtre. L’idéal est d’en avoir un qui a un matelas plus bas que votre lit afin d’éviter que bébé ne roule sur votre matelas.
Enfin votre chambre doit être bien aérée et totalement non-fumeur !


Quoi qu’il en soit, si vous avez envie de pratiquer le cododo, cette décision doit être prise à deux et non au détriment du couple amoureux. Mais parfois, cela s’impose à vous, quand bébé pleure beaucoup ou ne parvient pas à dormir seul. Evidemment personne ne le dit, mais nombreux sont les parents qui prennent leur enfant dans leur lit la nuit. Eh oui, dans ces moments, ce qui compte, c’est que tout le monde puisse trouver le sommeil ! Mais si on peut dormir en toute sécurité, c’est encore mieux !



Publié le 09/09/2016 à 17:40

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus