J'y vais

Mon enfant se lève trop tôt

Si vous saviez que les grasses matinées étaient finies avec l’arrivée de votre enfant, vous n’imaginiez pas pour autant devoir vous lever si tôt le matin. Votre enfant est plutôt du genre à se réveiller aux aurores, week-end compris. Pourquoi tant de haine ? Qu’est-il possible de faire ? On tente d’éclairer votre lanterne.

Mon enfant se lève trop tôt

Ne pas se précipiter 

Si votre loulou se réveille à 5 ou 6 heures, pas besoin de vous précipiter : il n’a pas forcément faim. Si vous l’habituez à aller le chercher dès qu’il se réveille, vous n’êtes pas prêt de dormir jusqu’à 7 ou 8 h de sitôt. Et surtout, votre petit bout peut manquer de sommeil : s’il s’endort un peu tard le soir, il n’a peut-être pas son quota de sommeil. Ce réveil pourrait juste marquer la fin d’un cycle… avant le prochain. Attendez patiemment, s’il ne pleure pas bien sûr, afin de voir s’il se rendort. Vous aurez peut-être une bonne surprise…

Éliminer toute source de lumière

La chambre de votre enfant n’est pas totalement plongée dans le noir ? Le problème de réveil (trop) matinal peut venir de là, même si la source de lumière est minime. En mettant des rideaux occultant aux fenêtres, votre petit pourra dormir plus longtemps. Une piste à explorer !

Un outil pour indiquer l’heure de lever

Vers 3-4 ans, votre enfant commence à avoir la notion du temps. Un réveil lui indiquant quand il peut se lever peut être utile. En effet, beaucoup d’enfant se lèvent dès qu’ils sont réveillés sans forcément savoir s’il fait jour ou pas. Destinée aux 3-7 ans, la veilleuse Yakolo indique par des couleurs, à l’instar des feux tricolores, s’il est l’heure ou pas de dormir : vert quand votre enfant peut se lever, rouge quand c’est encore l’heure de dormir. La veilleuse-réveil Kid Sleep, très pratique pour les vacances ou les week-ends, fonctionne sur le même principe : votre petit loulou sait qu’il doit encore dormir quand la lumière éclaire le mouton qui dort, tout simplement. Quant à l’horloge Go Clock, elle est encore plus simple : un soleil ou une lune indique s’il est l’heure de se lever ou non.

Si rien de cela ne fonctionne, il faudra bien vous faire une raison : votre petit est un lève-tôt, un point c’est tout ! Ne reste plus qu’à attendre l’adolescence, période réputée pour assumer les enfants de fatigue…

 

Publié le 08/08/2017 à 09:27 mis à jour le 09/08/2017 à 14:06

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus