C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Parents : quand papa et maman ne sont pas d'accord

Avant que bébé n’arrive, vous ne partagiez pas toujours la même opinion comme cela arrive dans tous les couples. Maintenant que vous êtes parents, votre enfant est au cœur de vos désaccords et ce n’est peut-être pas toujours une bonne chose. Pourquoi ? Comment faire quand vous ne partagez pas le même point de vue sur l’éducation à donner à votre enfant ? Petites explications pour un couple parental au diapason.

Parents : quand papa et maman ne sont pas d'accord

Des histoires familiales différentes

Quand vous devenez parents, c’est avant tout deux histoires de famille qui se rencontrent et avec, des habitudes et des traditions bien distinctes. Traduction : vous avez deux façons différentes d’envisager la parentalité, et vous vous reportez à ce qu’ont pu faire vos parents quand vous étiez enfants, plus ou moins consciemment. Ce sont souvent ces deux points de vue divergents qui créent quelques anicroches dans le couple parental.

Anticiper et discuter

Échanger sur l’éducation que vous souhaitez donner à votre enfant est indispensable afin de trouver un terrain d’entente et de dégager les points forts qui comptent pour vous deux. Fondamentaux en matière de valeurs, règles du quotidien, il y a de nombreux points à aborder. Mais attention : vous ne pouvez pas tout prévoir et tout discuter. L’essentiel est avant tout d’être en accord sur les grandes lignes, le reste est un détail. Il est essentiel de faire confiance à l’autre parent et de le laisser prendre des décisions au nom du couple quand vous êtes absent.

Soutenir l’autre quoi qu’il en soit

C’est la règle de base ! L’autre énonce une règle ou une punition et vous ne partagez absolument pas le même avis ? Laissez-le faire quand même ! Soutenez-le même. Cela permet de ne pas le décrédibiliser en présence de l’enfant et de saper l’autorité qu’il peut avoir. Votre enfant a besoin d’avoir des parents qui font bloc face à lui du moins pour les points importants. Bien sûr, personne n’est parfait : si discorde il y a ponctuellement, veillez à rester calme et respectueux de l’autre, cela montre à l’enfant que ce n’est pas une obligation d’être sur la même longueur d’onde mais que des avis divergents peuvent cohabiter et s’échanger paisiblement. Quant aux différences qui transparaissent, c’est plutôt positif pour l’enfant de voir qu’elles ne divisent pas mais font la richesse des relations humaines, que ce soit avec vous ou plus tard dans sa vie d’adulte.

Débriefer en privé

Un point vous a heurté ? Une règle a été changée ? Parlez-en… mais une fois que vous serez seuls tous les deux ! Nul besoin pour votre enfant d’être au milieu de cette discussion de « grands » qui le concerne certes directement mais dont il n’a pas besoin d’avoir les détails ! Cela évite que votre chère tête blonde ne s’engouffre vite fait dans la faille ouverte par un éventuel désaccord récurrent et ne tire profit de la situation en testant les limites, signe souvent d’angoisse. Il peut également culpabiliser si ses parents se disputent à cause de lui et se sentir responsable de cette mésentente. Prudence donc.

Ne pas oublier de partager des moments de couple

Parce qu’il est facile de s’embourber dans le rôle de parents, il est primordial d’en sortir régulièrement afin de ne pas s’éloigner et mettre à mal le couple amoureux. Pour le faire respirer, sortez, amusez-vous, discutez le temps d’une soirée et… ne parlez surtout pas d’enfant !

Cela peut paraître difficile de mettre en place ces solutions mais c’est comme tout : au fur et à mesure, cela sera naturel !

 

 

Publié le 18/10/2016 à 13:31

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus