C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Faut-il prendre des résolutions pour la nouvelle année ?

Résolutions pour la nouvelle année

Source : femmeactuelle.fr

Le 1er janvier arrive et avec lui la promesse de changements. Quand la fin d’année est difficile, on a d’autant plus tendance à tout miser sur la nouvelle année, sans doute pour se donner espoir. Faut-il pour autant prendre des bonnes résolutions et espérer autant des mois à venir ? Pas si sûr.

 

 

Tenons-nous nos résolutions ?


Et posons-nous la question : avons-nous tenu les promesses que nous nous étions jurées de mener à bien l’an dernier au 1er janvier ou même à la rentrée en septembre ? Si la réponse est « non », on réfléchit aux obstacles que l’on a rencontrés compromettent ainsi leur réalisation. Parfois, c’est une question de timing. Un exemple : on décide de se mettre au running… alors que c’est l’hiver. Pas vraiment motivant n’est-ce pas ? Prendre des résolutions, ça se fait toute l’année, mais quand c’est le bon moment, qu’on a de l’énergie et si on est motivée. On a beau se dire que cette année, c’est sûr, on arrête de fumer, s’il n’y a pas eu de déclic ou de prise de conscience ou encore que l’on est dans une période stressante au travail, cela ne servira à rien.

 

Mettre des objectifs atteignables


Alors bien sûr, on aime imaginer que l’on va relever tous les défis pour la nouvelle année… Mais est-ce bien raisonnable ? Si l’on met la barre haute, on risque de déchanter, de culpabiliser et de se sentir nulle quand la fin d’année sera arrivée. Prendre une seule résolution afin de tenir ses objectifs ce n’est peut-être pas une mauvaise idée.

 

Informer l’entourage


On veut arrêter de fumer, faire un régime ou se mettre au sport « pour de vrai » comme disent les enfants ? En parler à ses proches pourra participer à tenir bon quand on manquera de volonté. Par exemple, pour le sport, on en discute avec son chéri : il nous aidera à aménager des plages dans la semaine pour aller en salle pendant qu’il garde les enfants. Une sorte de complice finalement !

 

Se donner des dates butoirs


Rome ne s’est pas faite en un jour. Pour évoluer et imprimer un changement, il faut être patiente. Cela se fait chaque jour, au long cours. Se mettre des objectifs durant l’année permet de fractionner et d’avoir moins peur du but à atteindre. Un excellent moyen de ne pas se démotiver.

 

Prendre des résolutions n’est donc pas une obligation. Et si on n’en trouve aucune à prendre, on peut peut-être juste se dire que notre objectif est d’être encore plus heureuse en 2016 ?

 

Publié le 22/12/2015 à 12:20

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus