C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Les 5 commandements pour survivre à Noël dans sa belle-famille

C’est la mort dans l’âme que cette année on est obligé de passer Noël avec la belle-famille. Cela ne serait pas pour faire plaisir à notre bien-aimé, on s’abstiendrait. Petit guide de survie pour que tout se passe dans le calme et la sérénité (on peut rêver).

Survivre à Noël dans sa belle-famille

De tout tu t’en ficheras

 

Non la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe que nous sommes. Pour que les fêtes se passent bien, laissons glisser les remarques acerbes de belle-maman, qui n’a de beau que son nom. « Vous n’avez pas un peu grossi ma chère Clémence ? » Bien que l’envie de répondre par un joli nom d’oiseau nous titille, usons de l’humour pour répondre un « C’est le cas de tout le monde l’hiver non on dirait belle-maman » ou « c’est normal je suis enceinte ». Humour grinçant certes mais qui peut sauver les meubles faute de sauver notre propre estime.

 

Bien habillée tu seras

 

Cela évitera les remarques susmentionnées.


De venir les mains vides tu éviteras

 

Un petit présent, une attention, cela fait toujours plaisir. Surtout quand on nous attend au tournant. Un bouquet de fleurs ou une plante pour belle-maman, une bonne bouteille pour beau-papa et le tour est joué.

De l’alcool tu t’éloigneras

 

Garder son self-control oui, mais sous alcool c’est plus compliqué. On boit par politesse un ou deux verres durant le repas, mais on évite de se jeter sur le kir royal à l’apéritif ou le Mouton Rotchschild sorti par beau-papa : un peu de tout, ce qui compte c’est de tenir sur la durée et de garder la maîtrise de ses paroles. Et de son attitude.

 

Serviable tu seras

 

Certes, ne pas avoir à être aux fourneaux à Noël est très appréciable. Néanmoins, cela ne veut pas dire que l’on doit mettre les pieds sous la table chez belle-maman. On propose notre aide en cuisine, on aide à débarrasser, on peut aider à ranger, autant de choses que, par ailleurs, on ne pourra pas nous reprocher.

 

Allez, on respire, tout va bien se passer non ? 

 

Publié le 22/12/2015 à 16:25 mis à jour le 08/12/2016 à 12:46

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus