C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

L'absence du père affecterait le développement des petits

basence du père

Une étude réalisée par les chercheurs du centre universitaire McGill au Canada et publiée dans la revue Cérébral Cortex s’est penchée sur les conséquences de l'absence du père chez différentes espèces de souris...

 


Ces chercheurs ayant étudié l'absence du père chez les souris ont constaté que :

 

  • L'absence du père rend les souris plus agressives. Elles se développent moins bien sur le plan mental et leurs interactions sociales sont anormales.

 

  • Les bébés souris privés de pères ont même des anomalies du cortex préfrontal, zone du cerveau qui contrôle l'activité sociale et cognitive.

 

Un des chercheurs ayant travaillé sur cette étude, le Docteur Gobbi, a tenu à préciser que si l'étude a été menée sur des souris, les résultats sont d'une extrême pertinence pour les humains.

 


En effet, les troubles du comportement observés chez les souris de Californie correspondent bien à différentes études menées chez des enfants ayant grandi en l'absence du père. Ces enfants développeraient plus souvent un comportement déviant et abuseraient de substances psychoactives. Inquiétant, non ?

 


Source : pourquoi-docteur.nouvelobs.com

Publié le 05/12/0013 à 14:59

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus