C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

La reprise du travail

Congé parental d'éducation, congé maternité, congé paternité, congé d'adoption : quand il arrive à son terme, c'est le moment de retourner au travail !
Contrairement au congé paternité qui n'octroie qu'une dizaine de jours de congé (en cas de naissance simple), les autres types de congés peuvent s'étaler sur plusieurs semaines, voire mois. Comment s'organiser pour reprendre le chemin du travail en toute sérénité ?

La reprise du travail

Que dit la loi ?

Après un congé parental d'éducation, un congé maternité ou paternité, le salarié doit pouvoir retrouver son emploi ou un emploi similaire avec au moins la même rémunération.

A l'issue de votre congé parental, vous avez droit à un entretien individuel avec votre employeur pour évoquer l'orientation professionnelle de votre carrière. A ce moment, ou avant la fin du congé, vous pouvez également demander à suivre une formation professionnelle.

Pendant votre congé maternité, vous ne pouvez être licenciée sous quelque motif que ce soit (sauf licenciement économique), ni pendant les quatre semaines qui suivent votre retour.


Dans les faits

Pas toujours facile de revenir dans l'entreprise après plusieurs années de congés : avant la date de votre retour, dégagez-vous du temps pour reprendre contact avec vos collègues et la vie de la société. Planifiez un déjeuner et une visite informelle de manière à monter votre implication, cela vous permettra également de vous remettre dans le bain !

Si à votre retour vous constatez que vos conditions de travail se sont dégradées et qu'elles ne correspondent plus à votre contrat de travail initial, discutez-en avec votre employeur et avec un délégué du personnel.


Vous souhaitez travailler à temps partiel

Si vous avez plus d'une année d'ancienneté à la date de la naissance de votre enfant, votre employeur ne peut vous refuser votre demande de temps partiel. Votre temps de travail hebdomadaire pourra être réduit d'1/5, mais vous ne pourrez pas travailler moins de 16 heures par semaine.

Publié le 26/06/2015 à 13:43 mis à jour le 31/03/2016 à 17:10
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Une attention particulière sera donnée à l’adaptation de l’alimentation de votre bébé et à son développement . Dés le 1 er mois une visite médicale sera réalisée chez votre pédiatre ou médecin. Par ailleurs, vous serez accompagnée par votre sage-femme, ou bénéficierez de la PMI proche de chez vous. Des puéricultrices ou sages-femmes organisent des ateliers allaitement, massages, proposent des séances d’informations sur les modes de gardes, la préparation du sevrage pour la reprise du travail.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus