C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

FIV : 6 tentatives nécessaires pour augmenter les chances d'avoir un bébé

Une étude britannique a révélé dernièrement qu’environ 2/3 des couples parvenaient à avoir un bébé au bout de la 6e fécondation in vitro. Les chercheurs ont révélé que 65 % des femmes suivies pendant l’étude, âgées en moyenne de 35 ans, sont parvenues à tomber enceinte au bout du 6e essai, soit au bout de 2 ans. Des chiffres qui permettent de redonner espoir aux couples ne parvenant pas à concevoir et qui abandonnent parfois précocement la PMA…

FIV : 6 tentatives nécessaires pour augmenter les chances d'avoir un bébé

Beaucoup d’abandons après la 3e ou 4e FIV

Et pour cause : selon les chiffres, 80 % des fécondations in vitro se soldent par un échec. Des épreuves difficiles à traverser pour la femme, car facteurs d’un grand stress ainsi que de déprime, mais aussi pour le couple qui peine parfois à survivre à un chemin si long où l’intimité est reléguée au second plan. Pas étonnant que, selon une étude danoise, il y ait 3 fois plus de divorces chez les couples qui suivent un traitement pour infertilité.

Seulement 4 FIV remboursées

Cette nouvelle étude britannique montre peut-être que la prise en charge des FIV est aujourd’hui insuffisante en France : en effet, seules 4 FIV sont prises en charge à 100 % par l’assurance maladie jusqu’au 43e anniversaire de la mère. À environ 3 000 euros la tentative, on peut comprendre pourquoi les couples s’arrêtent au 4e essai et n’y vont pas forcément de leurs propres deniers. Espérons que les choses bougent avec ces derniers chiffres mis en lumière !

 

Publié le 31/01/2016 à 16:21 mis à jour le 17/05/2016 à 23:34

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus