C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Première naissance grâce à une vitrification !

En décembre est née Elise, premier bébé français venu au monde grâce à une vitrification d’ovocyte. Une avancée médicale incroyable qui donne beaucoup d’espoir à toutes celles qui souffrent ou ont souffert d’un cancer et qui ont eu droit à une conservation de leurs gamètes avant traitement de la maladie.

naissance vitrification

Une technique autorisée depuis 2011 en France

La maman d’Elise est devenue stérile suite au traitement de son cancer – un lymphome déclaré en 2013 – par chimiothérapie, comme de nombreuses femmes. Avant de combatte cette terrible maladie, elle a pu bénéficier d’une stimulation ovarienne afin de prélever des ovocytes pour une éventuelle grossesse. Ces derniers ont ensuite été congelés en les plongeant dans de l’azote, à -196 °C : c’est ce que l’on appelle la vitrification. Possible depuis la loi sur la bioéthique de 2011, cette technique de congélation très rapide évite la formation de cristaux et permet d’avoir d’aussi bons résultats par la suite qu’avec des ovocytes non congelés. Une fois le cancer guéri, la maman d’Elise a décidé d’avoir un enfant. Ses ovocytes ont été dégelés puis fécondés par des spermatozoïdes in vitro et enfin implantés dans son utérus. Un véritable miracle médical désormais possible pour d’autres femmes désireuses d’avoir un enfant !

Le sixième bébé au monde

Première en France, Elise est le sixième enfant au monde à être né suite à l’utilisation de cette méthode de vitrification des ovocytes. Les autres bébés sont eux aussi issus du même procédé, employé pour des femmes ayant subi une stérilité précoce suite à un traitement anticancéreux.

 

Publié le 22/01/2016 à 15:24 mis à jour le 17/05/2016 à 23:42

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus