C'est si bon d'être parents !

J'y vais

L’âge du père influence la santé psychologique

Selon une étude américano-suédoise publiée mercredi dernier, avoir un père plus âgé occasionne plus de risques chez l'enfant d'avoir des troubles psychiatriques et des problèmes d'apprentissages.

L’âge du père influence la santé psychologique

Apparition de troubles psychiatriques

Pour cette étude, des chercheurs de l'Université d'Indiana et de l'Université Karolinska de Stockholm ont analysé des données médicales portant sur toutes les personnes nées en Suède entre 1973 et 2001. Autant l'avouer, l'étude est vaste... Ces derniers ont alors constaté qu'un lien existe entre avoir un père plus âgé que la moyenne et l’apparition de troubles psychiatriques et d'apprentissages chez l'enfant. Parmi ces troubles, on retrouve l'autisme, le déficit d'attention, les troubles bipolaire, la schizophrénie, les tentatives de suicide, les problèmes de drogue, ainsi que l'échec scolaire et des résultats aux tests de QI particulièrement faibles.

Un père de plus de 45 ans...

Concrètement : avoir eu un père âgé de 45 ans, c’est, par rapport à un père de 24 ans :

2,5 fois plus de risque d'avoir des problèmes de drogue ou un comportement suicidaire.
3,5 fois plus de risque de souffrir d'autisme.
13 fois plus de risque de souffrir de troubles de l'attention.
25 fois plus de risque de souffrir de troubles bipolaires.

 

 


Source : lefigaro.fr

Publié le 28/02/0014 à 15:03 mis à jour le 04/04/2017 à 14:22

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus