C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Homoparentalité : Des des réponses scientifiques favorables !

NULL

Si le débat sur l’homoparentalité est encore houleux en France, l’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP), elle, a révélé sa position… Grâce à la lecture de plusieurs études scientifiques réalisées sur le sujet depuis de nombreuses années, 60 000 pédiatres américains s’y sont déclarés favorables !

En ce qui concerne l’homoparentalité, l’AAP estime que tous les résultats d’études accumulés depuis plus de 30 ans permettent aujourd’hui d’attester que les enfants élevés par des parents homosexuels ne souffrent pas plus que les enfants issus de parents hétérosexuels. Ce qui revient à contester bon nombre d’idées reçues sur l’homoparentalité…

Homoparentalité, idée reçue n°1 : "Pour se construire, l’enfant a besoin de s’identifier à un référent masculin et à un référent féminin.". Pas de problème, selon les études menées jusqu’à aujourd’hui, les pédiatres américains le confirment : chaque enfant élevé dans une famille homoparentale a su repérer son propre référent, autant chez les couples lesbiens que gays.

Homoparentalité, idée reçue n°2 : "L’homoparentalité pourrait nuire à la santé psychologique de l’enfant.". Faux ! Les pédiatres américains sont unanimes, il n’existe pas de lien de cause à effet entre l’orientation sexuelle des parents et le développement émotionnel, psychosocial et comportemental de l’enfant. Ils ne souffrent pas plus de troubles psychiques que les autres enfants.

Homoparentalité, idée reçue n°3 : "Les enfants élevés par des familles homoparentales sont marginalisées et donc moins bien intégrés socialement.". Erreur ! Les enfants des familles homoparentales ne souffrent pas plus que les enfants de parents divorcés ou célibataires. Ils ont les mêmes soucis que les autres, pas plus, pas moins. Et leur réussite scolaire est la même.

Homoparentalité, idée reçue n°4 : "Avoir deux parents du même sexe pose des problèmes sur l’origine biologique des enfants.". Pas du tout ! Les enfants élevés dans une famille homoparentale se retrouvent sur ce sujet dans la même situation que les enfants adoptés. Le plus important restant la transparence de la filiation, information sur laquelle les parents homosexuels mettent un point d’honneur à communiquer à leurs enfants.

 

Publié le 12/04/0013 à 10:58

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus