Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Comment choisir sa maternité ?

À peine enceinte, il faut vous pencher sur la question du choix de la maternité, surtout si vous habitez une grande ville. Mais comment s’y retrouver ? On vous aide à vous poser les bonnes questions pour trouver la maternité de vos rêves où vous donnerez naissance à votre petit bébé.

Comment choisir sa maternité ?

La distance avec le domicile

Vous habitez dans une petite ville ? Vous n’aurez pas forcément le choix entre plusieurs maternités pour accoucher. S’il existe plusieurs maternités autour de votre domicile, dans un rayon convenable, regardez en premier lieu les maternités les plus proches de chez vous notamment en fonction du mode de déplacement dont vous disposez (transport en commun, voiture, à pieds…).

Une maternité adaptée à votre projet de naissance

Choisir comment accoucher est quelque chose de tout à fait personnel. Position, péridurale ou non, il existe de nombreuses possibilités. Pour accoucher dans l’eau par exemple, il vous faudra choisir une maternité qui est équipée. De même, pour un accouchement physiologique, préférez une maison de naissance. À noter que ces dernières sont parfois très prisées, tout comme les maternités « amies des bébés » : veillez à vous y inscrire dès le premier trimestre de grossesse...

Enfin, il peut être intéressant de consulter le taux d’épisiotomie ou de césarienne également, des chiffres qui donneront un peu une tendance sur les pratiques d’usage dans la maternité. Bain de bébé, pratique du peau à peau, conseils en allaitement, ne laissez rien au hasard ! La taille de la maternité peut également entrer dans les critères : une très grosse maternité, qui assure 5 000 naissances par an par exemple, sera sans doute moins à l’écoute des jeunes mamans…

Les tarifs pratiqués

Autre point à regarder de près : le coût de l’accouchement et du séjour dans les différents établissements. Dans le secteur privé et parfois public, même si la prise en charge de base est assurée à 100 % par la Sécurité sociale jusqu’au 12e jour, certains médecins pratiquent des dépassements d’honoraires et des frais peuvent rester à votre charge (chambre individuelle, repas) … Prenez contact avec votre mutuelle afin de savoir ce qu’elle vous remboursera en fonction de votre contrat mais aussi avec votre assurance maladie pour savoir si la maternité de votre choix est conventionnée ou pas.

À chaque grossesse son niveau de maternité

Saviez-vous que les maternités sont classées en 3 niveaux ? Ils correspondent à des degrés de prise en charge médicale différents :
- la maternité de niveau 1 : elle accueille les accouchements et les bébés sans complications ;
- la maternité de niveau 2 : elle dispose d’une unité de néonatalogie pour accueillir les bébés nés après 33 semaines d’aménorrhée ;
- la maternité de niveau 3 : elle est réservée aux grossesses et naissances à risque, notamment aux bébés prématurés avant 33 SA car elle a un service de réanimation néonatale.

Pour choisir le niveau de votre maternité, il est essentiel d’en parler à votre gynécologue obstétricien. Prendre une maternité de niveau 3 absolument n’est pas forcément une bonne idée si votre grossesse se déroule bien : le nombre de lit est parfois insuffisant, mieux vaut laisser la place à une maman qui en aura vraiment besoin…

Enfin, pour vous aider à faire votre choix, rien ne vaut de demander conseils aux copines, amies, et collègues de travail pour connaître les établissements au top : pas de langue de bois, le vécu, il n’y a que ça de vrai !

Publié le 26/01/2017 à 12:21

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus