C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Accoucher sans péridurale : les avantages et les inconvénients

Le gros dilemme pour certaines femmes enceintes, c’est de savoir si elles souhaitent accoucher avec ou sans péridurale. Comment savoir si vous pourrez supporter la douleur et comment va se dérouler votre accouchement ? Si personne ne peut y répondre, en revanche nous pouvons vous informer sur les bienfaits d’un accouchement naturel, mais aussi ses côtés un peu moins sympathiques…

Accoucher sans péridurale : les avantages et les inconvénients

Sentir les contractions… sans les subir

Sans péridurale, vous vous en doutez : vous ressentirez toutes les douleurs du travail, de la première à la dernière contraction. Généralement, les douleurs s’installent très progressivement et cela vous permet de vous y habituer. Vous apprenez à les gérer, à respirer, petit à petit, en repensant aux conseils entendus lors de votre préparation à l’accouchement. Entre chaque contraction, vous pourrez récupérer et sentir l’effet des endorphines dans tout votre corps. Que ce soit à la maison ou à la maternité, il y a des solutions naturelles pour soulager les douleurs : massage du bas du dos par le papa, bain chaud, marche, positions diverses, accoucher naturellement ne veut pas dire subir la douleur sans agir ! Et la nature étant bien faite, vous l’aurez votre analgésique, mais naturel : l’endorphine. Cette hormone est sécrétée en cas de douleur pour apaiser le corps. Pas mal non ?

Une meilleure poussée ?

Dans un accouchement physiologique, vous pouvez écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie. Vous sentez votre bébé descendre… et l’envie de pousser arrive tout naturellement, comme un besoin. Vous sentirez une pression sur votre périnée et une puissante envie de pousser afin d’être soulagée. Clairement : vous avez l’impression que quelque chose vous gêne. Ce quelque chose… c’est la tête de bébé !! En poussant, vous sentirez si cela est efficace ou pas. Vous savez quoi faire !
Sauf que la douleur ça fatigue, et accueillir son bébé sereinement ce n’est pas forcément possible dans de telles conditions. Certaines maternités, pour ne pas dire la plupart, sont équipées d’un système de péridurale qui permet de distribuer de l’anesthésiant en appuyant vous-même sur un bouton contrôlant une pompe. Subtilement dosée, vous pourrez ainsi, même sous péridurale, sentir bébé descendre et pousser efficacement. Prendre la péridurale peut être une option pour mieux vivre un accouchement qui dure un peu trop longtemps.

L’intensité du moment T

La péridurale vous évite de ressentir le passage de bébé, du moins le côté douloureux de la chose. Si beaucoup de femmes la prennent, c’est surtout parce qu’elles ont peur de la douleur au moment du fameux passage de la tête de bébé et dont la douleur est appelée « le cercle de feu ». Sachez, que ça ne dure que quelques secondes. Une fois la tête passée, toute douleur disparaît comme par magie : merci les endorphines !! Vous pourrez même vous sentir… planer…

Une meilleure récupération

Si la péridurale a des effets encore après l’accouchement, le temps que le produit soit totalement évacué par votre corps, accoucher sans anesthésie locorégionale n’est quand même pas si mal : la douleur de l’accouchement est vite oubliée… et vous êtes quasiment de suite sur pieds. Vous récupérez plus vite et êtes davantage autonome lors de votre retour en chambre (ne serait-ce que pour faire pipi) … et donc pour vous occuper de votre bébé.

Prendre les devants, au cas où

Quelle que soit votre décision concernant votre accouchement, laissez-vous une porte de sortie. Si vous souhaitez un accouchement physiologique, allez tout de même faire votre rendez-vous anesthésiste obligatoire au 7e mois de grossesse. Vous ne savez ni comment vous réagirez à la douleur, ni combien de temps durera votre accouchement. Par ailleurs si certaines complications surviennent, qui nécessitent une anesthésie, vous serez parée.

Comme vous le voyez, la question n’est pas d’être pour l’accouchement physiologique à tout prix, mais bien de trouver la solution qui vous correspond le mieux, mais aussi qui répond, le jour J, à votre envie et vos besoins. Un accouchement peut durer 5 heures… comme 23h. S’écouter est la meilleure solution pour vivre un bel accouchement et accueillir bébé sereinement !

Publié le 27/09/2016 à 18:21

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus