C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Projet de naissance

Une naissance ne se prend pas à la légère, et dès vos premiers mois de grossesse, vous avez une idée précise de ce que vous souhaitez pour le jour de l'accouchement. Le plus sûr moyen pour ne rien oublier est de consigner vos souhaits dans un projet de naissance. On vous explique tout.

projet de grossesse

Un projet de naissance, c'est quoi ?


Toutes les demandes particulières que vous souhaitez pour le jour J, vous pouvez les consigner dans votre projet de naissance : vous ne voulez pas être rasée, ni privée de nourriture et de boisson, vous refusez l'épisiotomie, sauf en cas d'extrême urgence, vous voulez que votre bébé soit allaité dès sa naissance... Le projet de naissance doit être signé par la future maman et le médecin qui la suit, imprimé en plusieurs exemplaires et remis à tous les membres de l'équipe médicale le jour de l'accouchement.

 

Bien réfléchir


Vous devez réfléchir à toutes les exigences que vous souhaitez : sont-elles réalisables pour vous et votre enfant ? Sont-elles compatibles avec le déroulement d'une naissance ? Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à en parler à votre sage-femme, votre médecin, ou votre doula si vous avez opté pour un accompagnement à la naissance. Ces professionnels de la santé pourront vous aiguiller et vous aider à y voir plus clair.

 

Communiquez !


Dans une grande maternité, l'accouchement est un acte parfaitement réglé à la minute prés. Vos demandes risquent peut-être de perturber un peu l'équipe médicale. Il faut discuter, communiquer et trouver un terrain d'entente pour que vos exigences correspondent aux réalités matérielles de la maternité. Car le projet de naissance n'a aucune valeur légale. Il s'agit plus d'un contrat moral passé entre la maman et l'équipe médicale qui s'engage à respecter ses exigences dans la mesure du possible.

 

En cas de problème


Dans les cas extrêmes, lorsqu'un médecin ne veut rien savoir, vous pouvez invoquer l'article L 1111-4 du nouveau code de la Santé Publique qui précise qu'aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé, et que ce consentement peut être retiré à tout moment.

 

En pratique, aucun acte ne vous sera imposé, comme un déclenchement ou une rupture artificielle de la poche des eaux sans raisons valable. Si vraiment le contact avec l'équipe médicale ne passe pas, demandez à votre conjoint de jouer les médiateurs et de parler en votre nom.

 

Publié le 26/06/2015 à 16:05 mis à jour le 20/04/2016 à 12:10
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

La grossesse est une étape extraordinaire dans la vie d’une femme et de son compagnon. Il s’agit d’un phénomène physiologique qui s’accompagne de transformations, physiques, biologiques, psychologiques, et qui nécessite d’être suivi tant sur le plan médical qu’émotionnel. Si vous êtes en bonne santé, votre sage femme pourra effectuer les examens nécessaires au suivi de cette grossesse, vous conseillera, sera à votre écoute et vous préparera à l’accouchement.

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

fatiha le 2016-04-20 12:54:32

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus