C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Accouchement : c'est mon corps !

Du 15 au 21 mai a lieu la Semaine mondial de l’accouchement respecté. Une semaine pour penser l’accouchement dans le respect de la future et jeune maman, de l’enfant mais aussi des souhaits des parents. Mais c’est quoi un accouchement respecté ?

 

 

Accouchement : c'est mon corps !

Être informée

Il est essentiel que le corps médical vous informe durant votre accouchement ou même avant sur les actes qu’ils vont faire. Un exemple : le décollement des membranes. Il n’est pas rare que cette technique soit employée lorsque le terme se rapproche ou qu’il est dépassé pour provoquer le travail. Une manipulation réalisée lors d’un toucher vaginal qui peut parfois être douloureuse et qui devrait d’abord recueillir le consentement de la future maman. Seulement ce n’est pas toujours le cas… Et il n’est pas normal qu’un tel acte vous soit imposé sans que vous en soyez informée.

Vivre son accouchement pleinement

Un accouchement respecté, c’est aussi prendre le temps aux accompagnants d’être avec vous, de vous informer. Certes, ce n’est pas toujours simple pour les équipes médicales qui doivent gérer plusieurs accouchements en même temps, et des situations plus faciles que d’autres, mais ce temps est nécessaire. Pourquoi proposer la péridurale qui va ralentir le travail alors que vous êtes à 8 ou 9 ? Avec du soutien, vous pouvez peut-être faire sans si c’est ce que vous souhaitez. Et vivre son accouchement pleinement, c’est aussi être écoutée, dans ce que vous ressentez dans votre corps, mais aussi dans vos craintes, vos envies…

Refuser certains actes médicaux

Le thème de la SMAR 2017 est « 40 semaines? La naissance à un bon moment, pas une heure programmée ». S’il est parfois nécessaire que bébé naisse parce que le terme est largement dépassé ou qu’une pathologie l’impose, cette SMAR interroge sur le temps que l’on donne à ce bébé à naître. En effet, les déclenchements sont parfois programmés pour des raisons de convenances, que ce soit personnelles ou professionnelles.  Ce qui est certain c’est que vous avez toujours le choix, et le droit de dire non. Et que parfois, la nature est bien faite : pourquoi ne pas la laisser faire et laisser venir bébé quand il sera prêt ? Une question qui se réfléchit, avec votre moitié mais aussi le corps médical.

Heureusement, dans la plupart des cas, les accouchements se passent bien et dans le respect de la mère, l’enfant et le père. Le corps médical est là pour vous aider à mettre votre enfant au monde. Mais n’oubliez pas que vous êtes la principale actrice de cet événement et que vous avez le choix : il s’agit bien de votre accouchement !

Publié le 15/05/2017 à 17:27

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus