Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Accouchement : un travail à plein temps !

Un accouchement est un effort physique intense pour vous mais aussi pour votre utérus qui sous les contractions, va permettre au col de s’ouvrir pour faciliter la descente du bébé. Cette phase de l’accouchement, c’est le travail, qui porte bien son nom ! Comment le reconnaître ? Combien de temps dure t’il ? On vous explique tout.

Accouchement : un travail à plein temps !

Comment savoir si le travail a vraiment commencé ?

Le premier signe que le travail a commencé, c’est le début de contractions régulières - toutes les heures, toutes les demi-heures ou tous les quarts d’heure  - où le ventre se durcit, et où la douleur est peut-être plus intense que celle des contractions que vous avez pu sentir tout au long de votre grossesse. Bienvenue dans la phase de travail ! Mais pour être vraiment sûre et éviter le fameux « faux travail », seul un toucher vaginal pourra confirmer le diagnostic. Les contractions régulières seules ne suffisent pas pour a proprement parler de travail : il faut aussi que le col de l’utérus se soit modifié par rapport à l’examen précédent, qu’il soit devenu court et mou.

Quand parle-t-on de « faux » travail ?

Vous avez peut être déjà entendu parler de faux travail : c’est lorsque vous ressentez de nombreuses contractions, régulières, parfois bien douloureuses mais que votre col ne bouge pas d’1cm ! Vous vous sentez prête, partez à la maternité et là, on vous annonce que vous pouvez repartir chez vous… la frustration vous guette mais patience ! Ce n’est qu’une question de temps avant que le vrai travail n’arrive : ce faux travail peut durer plusieurs heures et s’arrête de lui-même pour laisser la place quelques heures, voire plusieurs jours plus tard, au vrai travail.

Quelles sont les différentes phases du travail ?

Le travail se déroule en trois phases :

- La phase de latence : pendant cette phase, les contractions peuvent être de faible intensité et peuvent se manifester dans le bas du dos ou du ventre. Vous les sentirez toutes les 5 à 30 min, elles peuvent durer de 30 à 45 secondes. Durant cette phase, le col s’ouvrira jusqu’à 3 cm. Et oui, 3cm, le fameux chiffre tant attendu pour poser la péridurale ! Si vous perdez les eaux ou que vous commencez à avoir des contractions très rapprochées, vous pouvez partir à la maternité.

- La phase active dure en général de 3 à 6 heures. Vous sentirez les contractions devenir plus longues, plus rapprochées et plus douloureuses. Elles se font sentir toutes les 2 à 5 minutes et durent de 40 à 70 secondes, le col va pouvoir atteindre une ouverture de 7 cm.

- La phase de transition permet au col de s’ouvrir complètement jusqu’à atteindre 10cm. C’est la phase la plus courte mais aussi la plus éprouvante : elle dure en moyenne un peu plus de 3 heures, les contractions se font sentir toutes les 2 à 3 minutes et durent de 60 à 90 secondes. Cette phase est annonciatrice de l’arrivée de bébé, alors respirez !

Combien de temps dure le travail ?

D’une femme à l’autre, la durée du travail est très variable : vous avez peut être déjà entendu des témoignages de mamans qui ont accouché en quelques heures, comme d’autres en quelques jours… ! On parle généralement d’une moyenne de dix heures, une heure par centimètre de dilatation du col. Mais ce n’est que purement indicatif. En gros, il n’y a aucune égalité devant l’efficacité des contractions.

Publié le 14/02/2017 à 18:21
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus