Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

La délivrance

Allez Madame… encore un dernier petit effort… poussez Madame… Le voilà ce joli poupon... Regardez comme il est beau…. C’est fini ! Ah non ! Pas tout à fait, nous allons surveiller la délivrance. C’est quoi la délivrance ? 

La délivrance

La délivrance, qu’est-ce que c’est ?

La délivrance est le décollement puis l’expulsion du placenta et des membranes environ une demi-heure après l’accouchement. Elle se déroule en 3 phases sous la surveillance du médecin pour éviter toute complication.

1 – Le décollement

Dès la sortie du bébé, l’utérus se rétracte et entoure le placenta qui a permis le bon développement de votre enfant mais qui n’a plus d’utilité maintenant. Au bout de 15 min les contractions utérines reprennent, mais rassurez-vous rien à voir avec l’intensité des précédentes, vous ne les sentirez peut-être même pas. Un hématome se constitue derrière le placenta qui le refoule et s’en sépare

2 – L’expulsion

A cause des contractions utérines et de son propre poids le placenta descend vers le vagin et l’orifice vulvaire et est expulsé. C’est l’expulsion spontanée car elle se fait très souvent lors d’une poussée. Parfois la sage-femme peut vous aider en exerçant des pressions de bas en haut au-dessus du pubis avec une main (qui permettent de refouler le corps utérin) - son autre main soutient le placenta par l’intermédiaire du cordon. C’est ce qu’on appelle la délivrance naturelle. Si malgré cela les contractions sont trop faibles, ce qui peut arriver après la naissance de jumeaux, d’un gros bébé, d’un accouchement un peu long, on peut vous administrer une injection d’ocytocine pour les accélérer et vous soulager le plus rapidement possible. Dans tous les cas, faites confiance à l’équipe médicale qui vous entoure et qui saura prendre la bonne décision pour votre confort maximum et celui de votre enfant.

3 – L’hémostase (ou coagulation sanguine)

En se contractant de nouveau l’utérus ligature tous les petits vaisseaux qui permettaient au fœtus de vivre et le mécanisme de la coagulation se met en route pour stopper les saignements. Il pourra cependant persister un léger suintement de sang, mais ce sera normal.

Surveillance de la délivrance

Toutes les manœuvres de la délivrance se font bien sûr avec les mêmes précautions d’asepsie que l’accouchement. L’expulsion terminée, le placenta est minutieusement examiné en vérifiant l’insertion du cordon et le nombre de ses vaisseaux (normalement une veine et deux artères) et en cherchant soigneusement s’il ne manque pas de fragments.

En effet, Il se peut parfois que le placenta ne soit pas complètement décollé. Le médecin procède alors à une révision utérine. Sous une petite anesthésie il décolle avec la main toutes les adhérences qui auraient pu rester dans l’utérus pour éviter tout risque d’hémorragie. Cette surveillance sera maintenue pendant 2 heures pour vérifier votre pouls, tension, et saignements.

Mais pas de panique, après le bel effort que vous avez fourni pour faire naître votre bébé et dans la magie de la contemplation de votre nouvel petit amour, vous ne vous rendrez compte de rien, et comme le corps est un merveilleux mécanisme tout se passera le plus naturellement du monde.

 

Publié le 12/04/2017 à 11:00
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus