C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Enceinte, je mange quoi ?

C’est simple, un peu de tout !

Enceinte, je mange quoi ?

Viandes, poissons, œufs et volailles

Votre organisme a besoin de consommer 25% de protéines en plus. Elles jouent un grand rôle dans la formation des tissus. En plus du lait, des yaourts et des fromages, on trouve des aliments "protéiques” un peu partout :
 
• viandes : bœuf, veau, cheval, de préférence très cuits.
• poissons maigres : sole, cabillaud, lieu, aiglefin.
• volailles : poulet, dinde, dindonneau, pintade.
• œufs : à consommer cuits et sans exagération.
 

Produits laitiers

Vos besoins en calcium vont doubler pour permettre la formation du squelette et des dents de votre enfant. Les produits laitiers vous apporteront ce calcium supplémentaire dont vous avez maintenant besoin. Consommez donc chaque jour :
 
• lait écrémé ou demi-écrémé : le lait écrémé vous fera moins grossir tout en vous apportant une même quantité de calcium. Attention : il ne contient pas plus de vitamines A, B et D. Le lait battu, autre ami des régimes, contient 2 fois moins de calcium.
• fromage : vous pouvez en consommer sous presque toutes ses formes : blanc, fondu ou à "pâte dure”. Gruyère, gouda, emmenthal, parmesan sont les plus riches en calcium, mais aussi les plus gras. Renoncez aux fromages fermentés et au lait cru pour éviter tout risque de listériose ! 
 

Huiles et graisses

Une alimentation équilibrée doit comporter des corps gras. Un peu mais pas trop. Sinon, gare à la prise de poids !
• Optez surtout pour des graisses crues : beurre frais cru non salé ; huiles végétales "pures” à base d’olives, arachide, tournesol, maïs ; et surtout pâtes à tartiner allégées.
• Evitez les graisses difficiles à digérer : graisses saturées, saindoux et gras de viande ; huiles cuites ; fritures (frites, chips, croquettes), poisson frit ou viande frite ; charcuteries grasses. 
 

Fruits et légumes

Consommez quotidiennement des fruits et légumes. Vous constituerez un stock de vitamines, très utile pendant les premières années de la vie de votre bébé. Votre intestin vous en sera aussi reconnaissant : fruits et légumes amélioreront son transit et écarteront la constipation.
 

Votre "marché aux vitamines” :

• vitamine A : persil, choux, épinards, laitue, carotte, tomate.
• vitamine B : germes de blé, légumes secs.
globules rouges. Ces vitamines sont également prescrites avant la grossesse • vitamine B9 : les folates. Les folates sont des vitamines importantes pour la fabrication des globules rouges. Ces vitamines sont également prescrites avant la grossesse et dans les premières semaines afin de diminuer le risque de certaines malformations. N’hésitez pas à en parler à votre médecin avant de débuter votre grossesse.
• vitamine C : tomate, persil, choux, orange, pamplemousse, citron, groseilles, framboises, fraises, kiwi, cassis.
• vitamine D : huile de foie de morue, germes de blé.
• vitamine E : cresson, laitue, noisettes, amandes.
• vitamine K : salade verte, chou blanc, épinards.
 

Pour préserver le "capital vitamines” des aliments :

• consommez les fruits frais après les avoir lavés.
• évitez de faire tremper les légumes plus que nécessaire. Adoptez les modes de cuisson rapide, par exemple dans un fond d’eau ou à la vapeur.
 

Pain, féculents et céréales 

Ils apportent des glucides ou "sucres lents” et sont nécessaires au développement de votre bébé. Consommez-en chaque jour en quantité raisonnable, ainsi ces aliments ne vous feront pas grossir.
 
• Pain : gris ou complet.
• Pâtes : intégrales ou semi-intégrales.
• Blé précuit : féculent comparable aux pâtes et au riz, riche en fibres et favorisant le transit intestinal.
• Riz : complet.
• Légumes secs : lentilles, haricots, pois.
• Pommes de terre : à la vapeur, en chemise.
 
Publié le 22/05/2015 à 17:33 mis à jour le 19/05/2016 à 12:01
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

La grossesse est une étape extraordinaire dans la vie d’une femme et de son compagnon. Il s’agit d’un phénomène physiologique qui s’accompagne de transformations, physiques, biologiques, psychologiques, et qui nécessite d’être suivi tant sur le plan médical qu’émotionnel. Si vous êtes en bonne santé, votre sage femme pourra effectuer les examens nécessaires au suivi de cette grossesse, vous conseillera, sera à votre écoute et vous préparera à l’accouchement.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus