Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

L'IMG : Interruption Médicale de Grossesse

Moment douloureux à passer, l’interruption de grossesse ou IMG est pratiquée en France jusqu’au terme de la grossesse, lorsque l’enfant à naître est atteint d’une grave malformation. 

L'IMG : Interruption Médicale de Grossesse

Dans quels cas a-t-on recours à l’IMG ?

Après avoir réalisé différentes examens, on vous annonce que votre enfant est atteint de malformations incompatibles avec la vie ou entraînant un handicap grave. Ou encore, que le cœur de votre tout-petit a cessé de fonctionner in-utéro. Dans le 1er cas, on conseille toujours aux parents de prendre le temps de réfléchir et de peser le pour et le contre. Lorsque votre tout-petit ne vit plus, on procèdera d’office à une IMG, qui peut se pratiquer jusqu’à la fin de votre grossesse, il n'y a pas de date limite.

Les étapes de l’intervention

En préambule, vous serez amenée à passer un entretien pré-IMG avec un médecin ou une sage-femme pendant lequel vous pourrez poser toutes les questions qui vous passent par la tête, et où l’on vous expliquera le déroulement de l’IMG.
Ensuite, la consultation pré-anesthésique vous permettra de rencontrer un anesthésiste qui prendra connaissance de vos antécédents, de vos allergies et qui vérifiera que votre condition physique permet une anesthésie. N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires.

L'IMG avant 14 semaines d'aménorrhée

Avant 14 semaines d'aménorrhée, l'IMG se pratique sous anesthésie générale et le médecin procède à une aspiration par curetage. Sous anesthésie locale ou générale, l’opération, pratiquée par un médecin gynécologue, dure en moyenne 30 minutes. C'est pourquoi une hospitalisation d’une journée peut être à prévoir. Le curetage se pratique principalement avec un système d’aspiration, grâce à une canule. L’aspiration ne provoque pas de dommages, de lésions ni de séquelles dans la muqueuse de l’utérus.
Ensuite, après une période d’attente de deux cycles (le temps que l’utérus se reconstitue), rien ne s’opposera à ce que vous réessayiez à nouveau d’être enceinte.

L'IMG par accouchement

Après 14 semaines d'aménorrhée, l'aspiration par curetage n'est plus possible : on procède alors à un déclenchement à l’aide de médicaments qui consiste à provoquer l'expulsion du bébé, en donnant des contractions utérines, comme pour un accouchement traditionnel. Vous pourrez tout au long de l’IMG être accompagnée par un proche. L’accouchement se déroule en salle de naissance ou au bloc opératoire. Une fois votre bébé sorti, il sera emmené tout de suite hors de la salle où vous vous trouverez. Vous serez ensuite encore sous surveillance pendant 2h puis ramenée dans votre chambre.

Faire le deuil

Au-delà de 22 semaines, le fœtus est considéré comme un enfant. Depuis 2008, il est possible d'établir un acte d'enfant né sans vie pour les embryons, qui permet alors d'inscrire l'enfant sur les registres de décès de l'état civil. On peut également donner des prénoms à l'enfant, désigner ses parents, l'inscrire sur le livret de famille et organiser des funérailles. Par ailleurs, passé ce terme, la mère bénéficie d’un congé maternité.

 

Publié le 27/03/2017 à 14:46 mis à jour le 30/03/2017 à 10:36
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus