Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Les métiers à risque pendant la grossesse

La grossesse est finalement davantage une période de fragilité pour la mère que pour l'enfant. Et il convient de ne pas trop se fatiguer, physiquement ou nerveusement. Certains métiers sont plus à risque que d’autres et des dispositions particulières devront alors être appliquées.

Les métiers à risque pendant la grossesse

Femme enceinte infirmière

Quotidiennement exposées à des substances chimiques comme des gaz anesthésiques, des solvants ou encore des produits de stérilisation, les femmes enceintes infirmières peuvent côtoyer plusieurs risques pour le fœtus dans leur quotidien. De plus, elles sont souvent debout et travaillent en horaires décalés de nuit.

Femme enceinte vétérinaire

Dans ce cas-là, les risques sont liés au contact avec les animaux, notamment avec l’exposition aux anesthésiques et aux pesticides présents dans les produits insectifuges comme les colliers antipuces. Les grands animaux peuvent heurter la future maman, et certaines maladies animales peuvent se transmettre à l’homme comme la toxoplasmose qui peut être véhiculée par les chats.

Femme enceinte radiologue

Le danger provient d’une exposition éventuelle aux rayons X. Les rayons X affectent le bon développement du fœtus en abîmant son ADN, avec comme conséquence de possibles malformations.

Femme enceinte assistante maternelle

Ici, le danger réside dans le fait que la future maman est en contact permanent avec des maladies infantiles. De plus, c’est un métier où l’on porte beaucoup les petits en mal de câlins, ce qui se révèle vite très fatigant et douloureux.

Femme enceinte agricultrice

C’est l’un des métiers les plus à risques à cause de l’exposition intense aux pesticides, produits chimiques que l’on sait cancérogènes, aux conséquences parfois dramatiques sur une grossesse. Le danger est particulièrement important avant la fécondation et pendant le premier trimestre de grossesse.

Femme enceinte coiffeuse

Encore une profession qui cumule les inconvénients pour les femmes enceintes : exposition aux produits chimiques (solvants,teintures…) et  station debout prolongée peuvent conduire à une naissance prématurée.

Femme enceinte barmaid

Positions debout et piétinement pendant de longues heures ne seront pas les meilleurs alliés de la maman enceinte…

Femme enceinte hôtesse de l’air

Les risques rencontrés par le personnel navigant viennent des longues périodes passées debout, des horaires décalés associés au décalage horaire, sans oublier une exposition aux rayons cosmiques pendant les vols.

Que faire si votre travail est dangereux pour votre grossesse ?

Les femmes enceintes ont des droits au travail. D’ailleurs, de nombreuses conventions collectives prennent en compte la situation et proposent des solutions comme des temps de pause supplémentaires et la possibilité d’être exemptée de travaux pénibles.
Vous pouvez aussi demander un ajustement de votre poste de travail, comme le fait de vous assoir plutôt que de rester debout.

N’oubliez pas non plus que vous avez le droit de vous absenter de votre travail pour vous rendre aux examens médicaux et autres consultations pendant la grossesse, et ce sans retenu de salaire.

Enfin, si votre travail est trop exposé pour une femme enceinte, vous pouvez demander un changement temporaire d’affectation. Le code du travail prévoit trois situations le permettant : la nécessité médicale, le travail de nuit et l’exposition à des risques particuliers.
Pour les femmes enceintes travailleuses de nuit, vous passerez sur un poste de jour.

En cas d’exposition à des risques particuliers (produits toxiques, solvants, animaux, virus…), soit votre poste est aménagé de façon à ne plus vous mettre en danger tout au long de votre grossesse, soit vous êtes réaffectée sur un travail où votre sécurité de femme enceinte est garantie.
Enfin, s’il n’est pas possible de prendre de telles dispositions, votre employeur ne peut pas vous obliger à travailler et doit continuer à vous payer.

Publié le 22/05/2017 à 11:00
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Judith le 2017-06-02 17:28:06

J'aurais ajouter le métier d'Employée en restauration. Vous serez étonner de connaître le nombre de fausse couche qu'il peut avoir dans une entreprise de restauration rapide. Le travail debout, les pauses de 30 minutes, les horaires de travail, la fatigue, les repas prit sur le pouce. ..

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus