C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Tout savoir sur l’amniocentèse

Suite à votre résultat de tri test ou à une échographie, on vous a prescrit une amniocentèse. Pas de panique ! Même si cet examen du liquide amniotique sert à déceler une éventuelle anomalie chromosomique, dans la grande majorité des cas, elle n‘est là que pour s’assurer que tout va bien !

Tout savoir sur l’amniocentèse

Qu'est-ce que l'amniocentèse ?

Il s'agit d'un prélèvement de liquide amniotique que l'on effectue lors du 4ème mois de grossesse. L’amniocentèse permet de connaître avec certitude le sexe de l'enfant et dépiste également certaines anomalies chromosomiques, dont la plus fréquente est la trisomie 21.

Pourquoi faire une amniocentèse ?

Dans plusieurs cas, une amniocentèse vous sera conseillée d’office.
-    si vous avez plus de 38 ans ;
-    s’il y a des antécédents de maladies héréditaires dans la famille (certaines myopathies, mucoviscidose, etc.) ou de fausses couches spontanées ;
-    si vous avez été en contact avec une maladie infantile pendant votre début de grossesse ;
-    si le résultat de votre tri test vous place dans un groupe « à risque » ;
-    si la clarté nucale (l'épaisseur de la nuque du fœtus) ou tout autre élément (malformations ou un retard de croissance) fait suspecter une anomalie.

Comment se déroule une amniocentèse ?

Le déroulement de l’amniocentèse est le suivant : le médecin introduit dans l’utérus une fine aiguille et prélève un peu de liquide amniotique. Cet examen n’est pas plus douloureux qu’une prise de sang. On établit ensuit ce que l'on appelle le caryotype, c’est l’examen des chromosomes du fœtus, qui permettra de repérer notamment une éventuelle trisomie 21 qui se caractérise par trois chromosomes au niveau de la 21ème paire au lieu de deux. Vous pourrez récupérer les résultats de l'amniocentèse au bout de 10 à 20 jours.
Quelles sont les précautions à prendre après l'examen ?
Immédiatement après le prélèvement, vous devrez rester allongée quelques heures puis limiter les efforts pendant quelques jours. Evitez également de porter des charges lourdes et de faire de longues distances en voiture.

Les limites de l'amniocentèse

On prescrira une injection intraveineuse de gammaglobulines anti-D dans un délai d'une demi-heure à deux heures après l'examen chez la femme rhésus négatif. Les résultats sont fiables quasiment à 10% mais il peut y avoir des erreurs.

Combien coûte l'amniocentèse ?

L’amniocentèse coûte environ 500 € mais peut être prise en charge à 100% dans les cas suivants :
-    clarté nucale supérieure à 3 mm à l'échographie
-    tritest avec un taux supérieur à 1/250
-    Lorsque la mère a 38 ans ou plus.

L’amniocentèse est-elle obligatoire ?

Rien ne vous oblige à accepter une amniocentèse, même si celle-ci est fortement recommandée dans les cas vus précédemment.

Existe-t-il une alternative à l’amniocentèse ?

Oui ! La biopsie du trophoblaste permet de prélever des cellules du futur placenta pour les analyser. On planifie ce prélèvement entre 9 et 15 semaines d’aménorrhées. Son avantage ? La rapidité des résultats ! Vous pourrez ainsi être fixée entre 48 et 72 heures ! L‘examen se fait par  une ponction à travers la paroi abdominale, à l’aide d’une aiguille fine, sous anesthésie locale.

Publié le 13/03/2017 à 13:59
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus