Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Grossesse et essoufflement

Qu’il arrive dès le début de la grossesse ou se manifeste dans les derniers mois, l’essoufflement fait souvent partie de votre quotidien de femme enceinte. Certaines statistiques sur le sujet montrent d’ailleurs que près de 75% des femmes enceintes seraient victimes d’essoufflement. Comment l’expliquer ? Quelles techniques permettent de l’atténuer ?

Grossesse et essoufflement

L’essoufflement en tout début de grossesse

C’est souvent l’un des premiers signes de grossesse à apparaître. La raison ? Dès le début de grossesse, on observe une augmentation du volume sanguin par dilution du sang. Pour pomper cet afflux sanguin, le cœur doit travailler davantage, ce qui peut entraîner un léger essoufflement. Certaines hormones délivrées pendant votre grossesse vous rendent également davantage sensible au dioxyde de carbone présent dans votre corps. S’il est naturellement expulsé lorsque vous expirez, vous y êtes davantage sensible lorsqu’il est dans votre organisme.

L’essoufflement en fin de grossesse

Plus votre grossesse avance, plus vos organes travaillent. Vous devez également éliminer le gaz carbonique de votre bébé et lui apporter de l’oxygène. Et votre utérus prend de plus en plus de place, ce qui diminue considérablement votre capacité pulmonaire, les poumons ayant moins de place pour se gonfler dans la cage thoracique. Et pour couronner le tout, vous prenez du poids, ce qui augmente également votre essoufflement ! En général, votre respiration reviendra à la normale vers la 36ème semaine, au moment où bébé va descendre vers votre bassin.

Comment atténuer l’inconfort de l’essoufflement ?

Adoptez une position semi-assise lorsque vous dormez la nuit, en utilisant davantage d’oreillers par exemple. Vous pouvez aussi faire des exercices doux à la piscine ou marcher quelques minutes.

Un petit exercice de relaxation à faire : en position debout ou couchée avec les jambes pliées, prenez une grande inspiration en ramenant vos bras au-dessus de votre tête, puis expirez tout en relâchant vos bras le long de votre corps. Egalement, évitez autant que possible les endroits où les gens fument, car la fumée secondaire peut être nuisible autant pour vous que pour votre bébé.
Consulter un ostéopathe peut être également un vrai plus pour récupérer votre souffle. En effet votre ostéopathe dégagera les zones stressées de votre corps afin d’améliorer votre calme et votre relâchement. Il apportera une attention particulière aux tensions localisées au niveau de votre dos, aux pressions entre votre abdomen et votre thorax de manière à libérer votre diaphragme.

Existe-t-il des complications ?

Les essoufflements sont un phénomène normal durant la grossesse sauf lorsqu’ils s’accompagnent d’autres symptômes :

-  Douleurs au niveau du mollet ou de la poitrine ;
-  Gonflement des jambes et des doigts ;
-  Palpitations ou accélération du pouls ;
-  Pieds ou mains moites ;
-  Essoufflements durant le sommeil ou au repos.

Si vous ressentez un ou plusieurs de ce symptômes, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Publié le 12/06/2017 à 17:33
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus