Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Tabac et grossesse : combattons les idées reçues !

Vous êtes fumeuse et vous attendez un enfant ? Vous avez peut-être déjà entendu tout et son contraire sur la cigarette et la grossesse. Des petites phrases lâchées au cours d’une discussion telles que « il ne faut pas arrêter brusquement pour la santé du bébé », « on peut fumer et allaiter », etc. Ensemble, nous allons démêler le vrai du faux !

Tabac et grossesse : combattons les idées reçues !

Les répercussions du tabac sur le bon déroulement de la grossesse

Premier effet du tabac ? Une fertilité fragilisée, avec une diminution de la production d’ovocytes et de spermatozoïdes.
Plusieurs pathologies sont également induites par la consommation de tabac : risque de grossesse extra-utérine, de fausse-couche, de métrorragies, mais aussi une hypertension artérielle, des pathologies buccodentaires, des anomalies de cicatrisation après césarienne… Bref, des désagréments dont on se passerait bien !

Les dangers du tabac sur le fœtus

Qu’il soit actif ou passif, le tabagisme a des répercussions sur le bon développement de votre fœtus : la nicotine traverse la barrière placentaire et atteint directement votre tout-petit.

Les risques ? Augmentation du rythme cardiaque, mort fœtale in utero, petit bébé à la naissance (poids et taille inférieurs à la normale), nourrissons atteints de troubles respiratoires (rhinopharyngites, bronchites, asthme...). Pour une consommation supérieure à 20 cigarettes par jour, les risques de malformations fœtales sont multipliés : anomalies des membres, malformations urinaires ou cardiaques, retard mental, mort subite du nourrisson…

Tabac et grossesse : les idées reçues

« Mieux vaut arrêter progressivement que du jour au lendemain »

Arrêter du jour au lendemain n’a jamais présenté de danger pour le fœtus. C’est davantage la maman qui sera peut être stressée, en manque, avec des troubles de l’humeur, mais cela n’a aucune répercussion sur le bébé.

« 2/3 cigarettes par jour, ça va »

Si vous tombez enceinte et que vous êtes fumeuse, le mieux est de vous arrêter complètement. Une cigarette aura toujours plus d’incidence sur votre fœtus que zéro ! Que vous fumiez 1 ou 4 cigarettes quotidiennement, le monoxyde viendra de toute façon se fixer sur le fœtus et provoquera un manque d'oxygène.

« Le patch de nicotine n’est pas bon pour le fœtus »

La cigarette contient bien plus de substances toxiques qu’un patch qui ne délivre que de la nicotine. A choisir, mieux vaut utiliser un patch que fumer une cigarette.

« Je n’ai pas pu arrêter de fumer en début de grossesse, inutile de tenter un sevrage une fois la grossesse avancée, de toute façon c’est trop tard »

Il n’est jamais trop tard pour vous arrêter ! Les bénéfices de l’arrêt du tabac se font ressentir très vite pour vous et votre fœtus.

Le réseau « Maternités sans tabac »

Créé en 2005, le réseau Maternités sans tabac propose une aide professionnelle compétente et vous accompagne dans votre sevrage tabagique. Les maternités adhérentes s’engagent à prévenir le tabagisme passif dans les lieux collectifs et à informer les femmes enceintes, mais aussi les couples, les visiteurs et le personnel sur les dangers du tabagisme et sur les moyens de s’en protéger.

Publié le 18/01/2017 à 10:42
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus