C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

La dépression durant la grossesse

Être enceinte n’est pas toujours synonyme de bonheur. Bien loin des clichés de la femme enceinte épanouie, il y a une autre réalité : celle du blues que certaines futures mamans peuvent éprouver et qui est parfois difficile à surmonter. Entre simple coup de mou et véritable déprime, le point sur ce mal qui reste encore bien souvent tabou.

La dépression durant la grossesse

Les signes de la dépression

Différente de la simple baisse de moral passagère, la dépression est une maladie qui peut surgir durant la grossesse et qui se reconnaît entre autre par la durée de ses symptômes. Perte d’intérêt pour la vie en général, tristesse, problèmes de sommeil (insomnie, réveils nocturnes…), irritabilité extrême, crises de larmes, perte ou augmentation d’appétit, idées noires, les manifestations de la dépression varient d’une femme à l’autre.  

Quelles sont les causes ?

Elles peuvent être diverses. Au même titre que toute personne qui traverse des problèmes dans son existence, la femme enceinte peut être particulièrement affectée par les événements qui surviennent dans sa vie : crise de couple, problèmes financiers, décès d’un proche, l’origine de la dépression peut aussi remonter à l’enfance ou venir d’une prédisposition familiale. Mais la grossesse en elle-même peut aussi suffire à faire naître un certain stress : poids des responsabilités, capacité à être mère, isolement social et/ou familial peuvent déprimer les mamans en devenir.
Se soigner avant la naissance
Les études sont formelles : beaucoup de mères souffrant d’une dépression post-partum ont des symptômes durant leur grossesse. Même si avoir une dépression durant la grossesse n’entraîne pas systématiquement une dépression après la naissance, il est néanmoins important de ne pas laisser la situation s’empirer… S’entourer de personnes aidantes est un bon moyen pour les mamans de ne pas se retrouver seules face à leurs doutes.

Trouver de l’aide pour s’en sortir

Une future maman qui présente ces symptômes doit parler à son entourage de son mal-être et s’orienter vers un professionnel de santé si cet état s’installe Une dépression ne part pas toute seule. Un travail auprès d’un thérapeute permettra de défaire les nœuds de ces états d’âme qui prennent ainsi racine dans votre passé. Si vous avez dans votre entourage une femme enceinte qui présente des signes de dépression, n’hésitez pas à lui tendre la main. Cela pourra l’aider à prendre conscience du problème et à trouver la force de consulter.

Demander de l’aide, ce n’est pas être faible, au contraire : il faut avoir du courage pour se prendre en main et aller mieux !





Publié le 24/08/2016 à 18:44

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus