C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Une seule prise de sang pour tout connaître de votre futur bébé, ça vous plairait ?

NULL

Une simple prise de sang pourrait bientôt permettre aux femmes enceintes de savoir si leur futur bébé présenterait des risques de trisomie, d'avoir la mucoviscidose, d'être prédisposée au diabète ou à certains cancers... Qu'en pensez-vous ? Pour ou contre ?


Aux Etats-Unis, en Allemagne et en Suisse, des tests prénataux pour dépister la trisomie 21 sont déjà vendus. La France, quant à elle s'interroge toujours...
Les chercheurs savent en effet, depuis 20 ans environ, que l'ADN foetal circule dans le sang de la mère. En prélever donc par une simple prise de sang pourrait fournir certaines informations précieuses.

Cependant, l'ADN du fœtus est difficile à isoler et à analyser. Ce n'est que très récemment qu'il est désormais possible de le faire. Et en France, ces tests n'ont pas encore été approuvés par les autorités sanitaires.Toutefois, une quinzaine d'hôpitaux français réalisent déjà des tests prénataux de dépistage. Ils effectuent une prise de sang de la mère, l'envoient aux laboratoires et fournissent les résultats aux patientes.

Mais attention, ces résultats ont quelques limites. Et il faut tenir compte du fait qu'on ne parle que de « dépistage », il ne s'agit pas d'un diagnostic en soi... Des faux positifs existent, et des faux négatifs également... L'amniocentèse reste le test le plus sûr pour l'instant.


Mais dans un avenir proche, on peut imaginer que ces tests soient de plus en plus fiables et même que d'autres maladies génétiques soient recherchées.

Il pourra même être possible par simple prise de sang de tout connaître de son futur enfant, comme la couleur de ses yeux... cela vous plairait-il ?

Publié le 12/08/0013 à 12:02

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus