C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Grossesse : quand le papa est peu investi

La grossesse est un moment unique pour la future maman : ce lien inégalable et indéfectible entre elle et le futur bébé, personne d’autre ne peut le partager ! Sentir grandir ce petit être est unique et inexplicable. Et le papa dans tout ça ? Devant cette communion absolue entre maman et bébé, il peut se sentir exclu, et avoir tendance à ne pas se sentir impliqué ou investi. On vous explique tout pour faire aussi partager au papa ce moment inoubliable !

Grossesse : quand le papa est peu investi

Le futur papa ne s’investit pas, que faire ?

Il arrive que naturellement, le futur papa ne s’investisse pas : peur d’interférer dans la relation que vous êtes en train de construire avec votre bébé, de s’investir dans la grossesse qui reste pour lui un grand mystère, incompréhension face à ce que vous vivez avec votre futur bébé… Les raisons sont multiples et cette situation peut s’avérer problématique si vous n’en discutez pas. Et surtout, dédramatisez ! Un papa peu investi ou concerné lors de votre grossesse n’en fera pas moins un bon papa ! Ce qui vous reste à faire ? Déjà, si vous sentez que votre compagnon se détache de vous et de votre ventre qui s’arrondit, parlez-en pour crever l’abcès. Laissez-le s’exprimer sur ses angoisses, ses peurs, ses appréhensions. Essayez ensuite de l’impliquer le plus possible dans votre grossesse pour la vivre à 2, enfin…à 3 !

Pourquoi impliquer le futur papa ?

Cela va lui permettre de prendre conscience dès les premiers mois de grossesse de son rôle et de ses responsabilités. Physiquement moins proche que vous de ce futur bébé, il en est cependant tout aussi important pour lui que vous ! Votre conjoint se sent peut être un peu délaissé face cette situation : il vit la grossesse de l’extérieur et ne ressent rien physiquement. Il est également spectateur de tous les désagréments liés à votre grossesse sans vraiment pouvoir vous aider : nausées, insomnie, fatigue, irritabilité…Il peut alors se concentrer sur les choses qu’il va maîtriser davantage : son travail, ses activités sportives, etc. Les hommes en général ont besoin de davantage de temps pour visualiser les choses.

Un père peu investi qui peut le devenir davantage ensuite

Certains hommes se sentent pères dès la première échographie, d’autres ne le ressentent que le jour de l’accouchement ! Mais un papa qui ressent sa parentalité tardivement ne veut pas dire qu’il sera un mauvais père, ou un papa distant. Pendant votre grossesse, votre conjoint a aussi le droit de se poser 1001 questions, d’angoisser, de stresser à l’arrivée de bébé. Tous ces raisonnements l’empêchent peut être de relativiser et de vivre votre grossesse à vos côtés. On ne devient pas papa du jour au lendemain, pour certains hommes, c’est un processus long et compliqué, qui se fait pas à pas.

Impliquez le futur père au maximum

Si vous voyez que votre conjoint a tendance à se désintéresser de vous et de votre grossesse, impliquez-le davantage en lui proposant de venir avec vous aux visites médicales, à parler à votre futur enfant, à toucher votre ventre, à pratiquer l’haptonomie. Il arrive aussi que certains pères, indifférents au début de la grossesse de leur femme, se sentent plus proches de leur futur bébé après la première échographie. Vous pouvez aussi assister à des réunions avec des futurs parents, l’inviter à consulter des livres sur la parentalité…

N’hésitez pas à lui confier des tâches, des missions : s'occuper des démarches administratives, choisir les faire-part, monter les meubles de la future chambre, surfer sur Internet pour dénicher la poussette de vos rêves... En vous appuyant sur lui et en lui montrant que vous appréciez sa participation, vous l'aidez à entrer dans son rôle de père actif.

Publié le 06/03/2017 à 15:37
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus