C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Il ne veut pas assister à l'accouchement

Un bébé, ça se conçoit à deux. Mais parfois, le jour de l’accouchement, la future maman se retrouve seule en salle de naissance car le papa ne veut pas assister à l’accouchement. Pourquoi ? Faut-il le faire changer d’avis ou respecter sa décision ? Le point sur la question.

Il ne veut pas assister à l'accouchement

 Des raisons personnelles

Les futurs pères qui ne veulent pas être présents le jour de l’accouchement invoquent souvent des motifs qui sont très intimes : peur de la vue du sang, de l’aiguille de la péridurale, de voir souffrir leur femme ou peur de ne servir à rien, le choix est vaste. Seulement voilà : peut-être la future maman que vous êtes n’a pas forcément envie de mettre au monde cet enfant en solitaire. Soutien, présence, vous avez besoin de lui lors de ce moment important. Il est donc primordial de discuter de tout cela avec le futur papa pour éclaircir les zones d’ombres et laisser à chacun exprimer ses besoins afin de trouver un terrain d’entente car après tout, si vous ne pouvez pas le forcer à être là pour l’accouchement, vous ne devez pas non plus subir la situation.

 Le rassurer et l’informer

Derrière ces peurs, il y a parfois une idée toute faite sur l’accouchement. Dans les films ou dans les reportages, le pire est souvent montré : femme qui crie, hurlements, sang, situation délicate, césarienne, il y a de quoi prendre ses jambes à son cou ! Rassurer le papa est nécessaire. Lors d’un rendez-vous avec la sage-femme, il peut poser toutes les questions qu’il souhaite – ou vous pouvez le faire pour lui s’il n’ose pas – et évoquer ses craintes. Par exemple, vous pouvez lui dire qu’il ne sera pas obligé de couper le cordon à la naissance. Être père ne passe pas forcément par là ! De même, il pourra rester à côté de vous, à vous rassurer ou vous éponger, en salle de naissance, plutôt que de se retrouver de l’autre côté de la scène et voir la tête du bébé sortir, ce qui peut effectivement le choquer s’il n’a pas le cœur accroché. Le tout est qu’il s’écoute, sans pour autant vous oublier ! Et puis lui dire surtout qu’il se priverait d’un joli moment assez magique…

 Laisser une porte ouverte

Ce n’est pas parce que le papa a décidé de ne pas assister à l’accouchement qu’il ne peut pas changer d’avis au dernier moment. Pris dans le feu de l’action, il peut se prendre au jeu et même vous surprendre. Peut-être peut-il sortir simplement au moment de l’expulsion, s’il sent qu’il peut défaillir. Cependant, si vous voulez être sûre de ne pas accoucher seule, rien ne vous empêche de demander à une personne de votre choix d’être là en renfort le jour J pour relayer le papa si besoin.

 

Publié le 02/03/2016 à 11:30 mis à jour le 31/03/2016 à 12:19

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus