C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Grossesses gémellaires : les chiffres voient double !

Selon une étude publiée dans la Revue américaine « Population and development review », les grossesses gémellaires auraient doublé en seulement 40 ans dans les pays développés. Petite analyse de cette information surprenante !

Grossesses gémellaires : les chiffres voient double !

Les explications de ce phénomène

Les trois chercheurs – un Anglais, un Néerlandais et un Français – expliquent ce doublement des grossesses gémellaires par le développement de la procréation médicalement assistée. Mais il y a une autre raison, moins connue à ce phénomène : un avancement de l’âge de procréation. En effet, les femmes plus âgées ont tendance à avoir plus souvent des jumeaux que les jeunes. C’est à 35-39 ans que la fréquence de ces grossesses gémellaires atteint 15 pour 1 000 contre 6 pour 1 000 à 20 ans. Ces deux causes, l’âge et la PMA, sont en fait liées : les problèmes de fertilité augmentant avec l’âge, les femmes de plus de 30 ans sont surreprésentées parmi celles qui entament une démarche de PMA. Le temps qu’elles parviennent à bénéficier d’une FIV équivaut parfois à des années : du coup, elles demandent parfois un transfert de plusieurs embryons pour pouvoir avoir deux enfants en même temps.

 

Des risques certains

Si le passage de zéro à deux enfants peut être rude pour les parents, le problème de la progression importante de ces grossesses gémellaires réside dans le fait qu’elles entraînent un certain nombre de risques : fragilité des bébés à cause d’un poids de naissance plus faible, complications à la naissance, prématurité… Les futures mamans elles aussi risquent plus facilement de développer du diabète gestationnel, une pré-éclampsie mais aussi une dépression post-partum. Parfois même le couple ne résiste pas à cette nouvelle vie, menant alors au divorce révèle l’étude.

 

Une meilleure maîtrise des grossesses multiples dans la PMA

C’est en partie pour ces raisons que les politiques et les pratiques de la PMA ont évolué depuis 15 ans dans les pays développés comme le Danemark ou la Norvège. Aujourd’hui, un seul embryon est généralement implanté, les autres pouvant être congelés. Mais pour le moment, en France, aucune diminution des cas de grossesses gémellaires n’a pour le moment été observée.

 

Publié le 26/02/2016 à 14:50 mis à jour le 31/03/2016 à 13:11

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus