C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

J'attends des jumeaux : comment va se dérouler ma grossesse ?

Après une prise de sang qui indiquait un taux particulièrement élevé des bêta HCG, l’hormone de grossesse, l’échographie vient de confirmer ce que vous aviez peut-être pressenti : vous attendez des jumeaux ! Entre joie et questionnement, vous ne savez pas trop à quoi vous attendre pour cette grossesse qui s’annonce un peu particulière.

J'attends des jumeaux : comment va se dérouler ma grossesse ?

Plus de médical 

La première chose que vous devrez réussir à accepter, c’est que cette grossesse ne se passera pas forcément comme vous l’aviez envisagé. Accouchement à la maison, méthode naturelle, le moins de médical possible : oubliez tout. Une grossesse gémellaire, en raison des risques qu’elle comporte pour vous et pour les bébés, doit être suivie de près. Un mal pour un bien !

Une grossesse plus fatigante

La grossesse n’est pas une maladie… Mais quand deux êtres grandissent en vous, elle devient plus compliquée ! Afflux de sang, nutriments, il y a deux bébés là-dedans qui demandent à grandir ! Et pour cela, ils vont taper dans vos réserves et solliciter votre organisme. Certes, si les perspectives qu’ils grignotent votre petit surplus de graisse peut être plutôt positif… n’oubliez pas qu’une certaine fatigue en résulte. Ménagez-vous, écoutez votre fatigue. Côté ventre, autant vous dire que vous allez très vite vous rendre compte qu’ils sont bien deux. Heureusement, le congé maternité est allongé pour les mamans qui attendent des jumeaux : 34 semaines au lieu de 16 normalement prévus, dont 12 avant l’accouchement. À 6 mois de grossesse, vous ne travaillerez donc plus voire avant en cas de congé pathologique.

Des échographies rapprochées

Afin de suivre au plus près le développement de vos enfants ainsi que votre état de santé, vous aurez droit à une visite mensuelle… et une échographie ! L’avantage c’est que vous verrez vos bébés tous les mois.

La première échographie est particulièrement importante car elle va permettre de voir comment vont vos bébés mais surtout dans quelle configuration ils se présentent, s’ils sont monozygotes ou dizygotes, s’ils ont chacun leur placenta ou non, leur enveloppe individuelle ou s’il la partage : cela s’appelle le diagnostic de chorionicité.

Si vous avez une grossesse monochoriale monoamniotique (environ 1 cas pour 30 000 grossesses gémellaires), c’est-à-dire que les bébés sont dans la même poche de liquide amniotique et partagent le même placenta, le suivi sera bimensuel pour devenir hebdomadaire.

En fonction de cette échographie, vous pourrez également être orientée vers une maternité en particulier de type II voire III.

Des risques durant la grossesse et l’accouchement

Une grossesse gémellaire, ce n’est pas rien. Elle comporte des risques, essentiellement pour les bébés :
- fausse-couche ;
- accouchement prématuré ;
- retard de croissance ;
- syndrome de transfuseur-transfusé (dans le cadre des grossesses monochoriales) ;
- mortalité néonatale (5 % des grossesses gémellaires) ;
- risque hémorragique maternel ;
- taux élevé d’interventions médicales durant l’accouchement (césarienne, manœuvres…).

Mais rassurez-vous, le risque principal dont vous devez vous soucier est l’accouchement avant terme. Plus de 50 % des jumeaux naissent en effet avant 37 semaines d’aménorrhées.

Est-il possible d’accoucher naturellement ?

Sauf cas particuliers, une grossesse gémellaire n’induit en aucun cas systématiquement une césarienne. Vous pourrez donc tout à fait accoucher par voie basse. Mais cela, seul votre gynécologue obstétricien pourra le déterminer.

Et après ?

Deux enfants, c’est deux fois plus de bonheur… mais aussi deux fois plus de temps à leur consacrer ! Allez-vous les différencier, tiendrez-vous le coup ? Une multitude de questions sèment le doute… C’est bien normal ! Devenir parent chamboule une vie… alors de deux enfants en même temps encore plus ! Il est donc important d’anticiper. Préparez la venue de vos tout-petits bien avant leur arrivée. Famille, amis, sollicitez l’aide de toute part. Il existe aussi une fédération « Jumeaux et plus » qui répertorie toutes les associations de parents de multiples en France. Vous pourrez ainsi poser vos questions, avoir des conseils, rencontrer des parents mais aussi vous équiper en bénéficiant de tarifs préférentiels. Bref, vous avez compris : entourez-vous !

La plupart des grossesses gémellaires se déroulent bien : ne vous inquiétez pas trop. Profitez juste de ces petits bébés qui prennent leurs aises et grandissent en vous. Dernier détail, et non des moindres : il va falloir trouver non pas un mais deux prénoms !

Publié le 13/10/2016 à 17:39

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Audrey le 2016-11-08 15:51:34

Je suis enceinte de jumeaux suite a une fiv do , nous sommes tres heureux mais en meme temps la grossesse me fait peur , surtout le risque d'accouchement prématuré ....

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus