C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Ma grossesse : semaine 20 (22 SA)

Bye bye la fatigue, au revoir les petits maux du début, vous êtes bien en ce moment. Vous avez peut-être vu votre bébé à l’échographie, vous vous projetez de plus en plus dans l’arrivée de ce mini-vous. « Heu par contre pourquoi je souffle comme une vache quand je monte un escalier ? »

Ma grossesse : semaine 20 (22 SA)

Vous êtes essoufflée

L’essoufflement fait bel et bien partie des joies de la grossesse, et ce n’est que le début ! Vous avez du mal à suivre l’amoureux qui marche dans la rue, vous arrivez en haut de l’escalier avec l’impression d’étouffer, c’est normal ! Il y a plusieurs raisons à cela : tout d’abord parce que votre corps fournit déjà un effort phénoménal toute la sainte journée et même la nuit : fabriquer un petit être. Vos organes turbinent, votre circulation sanguine aussi, et vous devez absorber plus d’oxygène et rejeter plus de CO2 pour faire tourner la machine. Deuxième raison : votre utérus remonte dans votre abdomen, repousse tous les organes et vient appuyer sur votre diaphragme du coup par moment vous respirez moins bien. Détendez-vous et pratiquez quelques exercices de respiration, allongée ou debout, en étirant bien les bras vers le haut quand vous inspirez pour bien ouvrir votre cage thoracique. C’est peut-être aussi le moment de commencer les exercices qui vous aideront également pendant votre accouchement. Demandez conseil à votre sage-femme.

Fille ou garçon ?

Hiiiii c’est une fille ! A nous les robes en liberty, le lit pastel et les yeux de biches !
Hiiiii c’est un garçon ! A nous les culottes courtes, le train en bois et les histoires de chevaliers !
L’un ou l’autre vous allez avoir un bébé et c’est déjà tellement génial. Peu importe les remarques des autres. Beau-papa voulait un garçon ? Votre fille aînée voulait une petite sœur ? C’est la vie, c’est la nature qui choisit !
Ah vous êtes un peu déçus… Vous rêviez d’une fille, il voulait un garçon ? Vous avez du mal à gérer votre déception. Ne culpabilisez pas, c’est normal et puis vous avez le droit d’être déçus. Un bébé cristallise beaucoup d’envies, difficile de ne pas se projeter vers qui nous fait rêver. Prenez le temps d’avaler la pilule et dites-vous une chose, lorsqu’il arrivera, vous serez les plus heureux parents du monde.
Et au pire, vous remettrez ça ! Non ?

Publié le 21/07/2016 à 14:15 mis à jour le 22/07/2016 à 11:37

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus