C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Ma grossesse : semaine 30 (32 SA)

Ça y est, voilà plusieurs semaines que vous y pensez, que vous en discutez avec votre amoureux, votre mère, vos copines (rayez la mention inutile) : vous avez choisi la façon dont vous allaiterez votre bébé.

Ma grossesse : semaine 30 (32 SA)

L’allaitement maternel

Vous êtes convaincue ou presque, vous avez envie de nourrir votre bébé. Vous avez peut-être quelques craintes sur les débuts, on vous a dit que parfois la mise en route était un peu compliquée ou douloureuse ? N’ayez crainte, il y a parfois quelques désagréments c’est vrai, mais si vous êtes bien renseignée, préparée, et accompagnée des bonnes personnes, ça va rouler vous verrez !

Faites-vous une petite liste d’interlocuteurs utiles autour de vous, à garder précieusement pour après l’accouchement : sage-femme conseillère en lactation de votre maternité, PMI du quartier, sage-femme qui peut venir vous voir à domicile…

La préparation à l’allaitement

La phase la plus délicate et que certaines mamans redoutent, c’est la mise en place de l’allaitement dans les premiers jours et la montée de lait. Demandez à votre sage-femme de vous expliquer le déroulement de l’allaitement, elle vous donnera plein de conseils pour vous préparer et des informations pour savoir quoi faire après la naissance. Parlez aussi à des mamans qui ont allaité, elles auront toutes de bons conseils et des astuces pratiques à vous donner. Certaines maternités proposent même des ateliers autour de l’allaitement.
Soyez à l’aise avec votre poitrine : non allaiter n’est ni sale ni honteux et oui vous pourrez allaiter en public, n’en déplaise à certains. On voit bien des filles quasi nues sur tous les panneaux publicitaires alors ce n’est pas un bébé qui tète qui doit offusquer les esprits ! De plus il existe aujourd’hui plein d’outils / vêtements / foulards pour allaiter en toute discrétion.
Renseignez-vous sur les bonnes positions du bébé pendant l’allaitement et sur les astuces pour repérer qu’il tète bien, comme ça le jour J vous serez plus à l’aise et plus sereine.

Le matériel utile pour allaiter

Soyez bien équipée, même si allaiter ne demande a priori pas beaucoup de matériel contrairement à l’allaitement artificiel, certaines choses sont indispensables et vous faciliteront la vie dans les premières semaines :

  • un coussin d’allaitement pour vous installer confortablement et ne pas vous faire mal au dos
  • des soutien-gorges d’allaitement et des vêtements qui s’ouvrent pour la maternité, on est un peu gauche au début alors mieux vaut choisir la praticité
  • des coussinets d’allaitement pour éviter les fuites et les tâches disgracieuses sur le t-shirt, c’est tout de même plus chic
  • une crème apaisante type lanoline, vos tétons n’ont pas l’habitude d’être autant sollicités alors ils peuvent parfois être un peu irrités la première semaine. Après la tétée, hop une goutte de lait étalée sur chaque téton, un peu de lanoline et tout rentre dans l’ordre
  • un tire-lait manuel ou électrique qui peut vous faciliter la vie si vous devez vous absenter ou si vous avez trop de lait (la location d’un tire-lait est remboursé par l’Assurance maladie durant les 2 premiers mois sur prescription par votre sage-femme)

Prévenez votre sage-femme de votre envie d’allaiter, elle vous aidera à mettre l’allaitement en place dès la naissance, grâce au peau-à-peau et à une mise au sein précoce, si c’est possible.

Publié le 21/07/2016 à 15:51 mis à jour le 22/07/2016 à 11:39

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus